AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le Design' d'Hiver est arrivé, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ♥️
Bienvenue sur le Forum ♥️
N'oubliez pas de voter pour WP Wink
Un Nouvel Event est arrivé, n'hésitez pas à vous rendre dans la partie adéquate pour en savoir plus Smile
N'hésitez pas à aller lire le dernier numéro du Wolf Daily :3

Partagez | .
 

 Few sparkles of happiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 959
Age : 22

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Bêta
♦ Pouvoir ♦: Optimiser ses capacités physiques (autorégénération, adaptation pulmonaire (ex: dans l'eau), boost des aptitudes de combats).... qui s'acquiert par le travail et l'expérience.
♦ Partenaire ♦: [???]

MessageSujet: Few sparkles of happiness   Ven 16 Mai - 9:45

Kinhàn avait été bien accueilli chez les Fire. C'était une belle meute, soudée et agréable. Des loups aux temperaments de feu, rebels et indépendants. Le jeune loup s'y sentait très bien; et se sentait enfin à sa vraie place. Sharka l'avait annoncé à la meute il y avait quelques semaines maintenant, en temps que simple combattant pour commencer. Pour qu'il s'intègre plus facilement et apprenne à connaitre chaque loup de la famille.

Ce jour là, Kinhàn se promenait sur le territoire de sa nouvelle meute. Le jeune mâle avait repris de l'état, et avait fière allure ; il avait retrouver une solide carrure et un regard pétillant de vie. Ses pattes et ses muscles avaient retrouvé leur endurance et leur force. Son coeur, bien vivant, dansait dans son ventre. Il était heureux, enfin. Paisible pour la première fois depuis si longtemps. Il était posé, et il appartenait à la meute de celle qu'il aimait. Il ne pouvait rêver mieux comme dénouement.
Le jeune loup doré s'assit, et se posa juste à côté du petit lac alimenté par les chutes, magnifique paysage qu'il adorait tout particulièrement. Il s'allongea, s'abandonnant à la douce quiétude de l'endroit.  Un de ses pattes avant vint dans l'eau, et il fit quelques remous du bout des griffes.

Il rêvassait, regardait les poissons, observait les oiseaux. Il était tranquille. Le soleil se mit à taper, et comme il faisait plutôt chaud, le printemps touchant bientôt à son paroxysme, le nouveau fire s'autorisa une petite baignade, et se laissa glisser dans l'eau claire. Plutôt froide, elle eut le mérite de le rafraîchir instantanément. Un peu surpris, Kinhàn frissonna de surprise. Il nagea un peu en surface, barbotant comme un petit chiot, alors que le soleil réchauffait son échine mouillée. Un éclat argenté attira son regard ; au fond de l'eau, de magnifiques poissons, immenses, sillonnaient tranquillement se gardant bien de se rapprocher de la surface. Kinhàn en avait déjà vu, et dejà mangé pour en avoir pêcher quelques fois. Il fallait qu'il utilise son adaptation pulmonaire pour se faire, et ainsi respirer sous l'eau le temps de nager suffisamment profondément.

Il eut envie d'en ramener aux Fire. Sorte de cadeau de remerciement, mais aussi pour montrer qu'il prenait son rôle très au sérieux et qu'il voulait participer à la vie de la communauté. Il eut un petit sourire, et plongea chercher ces éclairs argentés. Il remonta bientôt, un long spécimen entre les dents. Il remonta sur la rive, acheva l'animal, et le posa dans un endroit frais, à l'ombre d'un petit buisson, avant de replonger dans l'eau. Il en attrapa une grosse demi-douzaine avant que les autres poissons commencent à se méfier de lui et à le fuir, rendant sa tâche encore plus difficile. Alors qu'il remontait un septième poisson, il senti une odeur de louveteau par dessus celle du poisson, encore frétillant, qu'il tenait encore dans la large gueule.


_________________



Invité, ne prends pas la vie au sérieux ; de toute façon,  tu n'en ressortiras pas vivant.

Once again:
 

Ma plaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Age : 16
Localisation : On se demande bien, tiens.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Apprenti(e)
♦ Pouvoir ♦: Créer des ondes mentales apaisantes pour celui qui les reçois.
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Few sparkles of happiness   Mer 21 Mai - 14:00

La tête bourdonnante de pensées en tout genre, j'essayait tant bien que mal de faire le tri. Certaines me renvoyaient aux événements du passé, d'autres, un peu plus nettes, me faisaient voyager dans un futur tantôt joyeux, tantôt triste. Mais la plupart concernaient les autres loups. Ces créatures, bien que similaires à moi, m'effrayait toujours un peu. Souvent musclés, mes semblables me donnait toujours l'impression d'être sûrs d'eux, de n'avoir peur de rien. Je ne me sentais pas à la hauteur par rapport à eux. Il semblait aussi que chacun possédait un pouvoir, que certains tenaient à cacher, ce que je ne comprenais pas tout à fait. Peut être pour garder l'effet de surprise mais, une fois utilisé, il est logique qu'il ne servirait à rien de tenter de le dissimuler ensuite. Je soupirais et écartais toutes ces pensées.

La truffe levée vers le ciel et les sens en alerte, je m'avançais prudemment sur ce territoire que je commençais à reconnaître. Malgré tout, j'essayais de toujours repérer une trace de ma meute pour m'assurer que je ne m'étais pas perdue. L'herbe douce sous mes pattes ployait sous les assaut d'une légère brise qui caressait la fourrure de mon dos. Le soleil brillait et le ciel bleu dégagé promettait une belle et chaude journée. La chaleur se faisait sentir, de plus en plus accablante au fur et à mesure que je jour avançait.

Au bout d'un certain moment d'errance, je réussis à détecter un trace fraîche d'un membre de la meute, même si elle ne m'était pas assez familière pour que je puisse mettre un nom dessus. Je n'avais pas l'intention de la suivre, pourtant la curiosité l'emporta et j’empruntais donc le chemin qu'un autre avait pris avant moi. Un léger grondement montait de la direction qu'avait pris l'autre loup. Il enflait au fur et à mesure que je m'avançais et je finis par arriver devant de grandes chutes. Elle se jetaient dans un grand bassin, projetant des gerbes d'eau un peu partout. La surface du lac ondulait, et quelques éclats d'argents trahissaient la présence de poissons.

Le cœur battant devant ce magnifique paysage, je faillis ne pas remarquer l'animal dans l'eau. Je ne le vis que lorsqu'il disparut sous l'eau, dans un petit "splash". Horrifiée, je crus d'abord qu'il se noyait avant de voir une tête dorée de loup surgir à la surface. Soulagée, je le vis nager jusqu'à la berge, un poisson entre les crocs. Je faillis m'en aller et le laisser mais je voulais savoir qui il était. Un loup doré, aux yeux violets. Il me semblait l'avoir déjà vu mais ce souvenir était si flou que, si j'avais sus un jour comment il s’appelait, je l'avais oublié. En inspirant longuement, je reconnus l'odeur que j'avais suivie venant de la direction du loup blond. Aussi, m'avançais-je vers lui, en faisant frotter mes pattes sur le sol pour qu'il sache que j'étais là, qu'il ne se méprenne pas sur mes intentions. Malgré ma timidité, je me forçais à ne pas faire demi-tour et m'adressais au loup aux yeux améthystes en baissant la tête pour le saluer :

«-Bonjour. Pardonnes ma question mais... Qui es tu ?»

Je préférais ne rien dire de plus ; même s'il ne semblait pas agressif, son corps musclé me faisais un peu peur. Ses yeux surtout m'interpellaient. Ils n'étaient pas communs, étant donné qu'ils étaient violets. Son nom aurais dû me revenir rien qu'en les regardants, et pourtant, même en fouillant dans mes souvenirs, je ne m'en rappelais pas. Peut être ne l'avais-je jamais connus en fait. Je secouais discrètement une patte arrière pour me sortir de mes pensées et m'asseyais sur le sol tout en laissant mon regard dériver sur le paysage, évitant le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 959
Age : 22

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Bêta
♦ Pouvoir ♦: Optimiser ses capacités physiques (autorégénération, adaptation pulmonaire (ex: dans l'eau), boost des aptitudes de combats).... qui s'acquiert par le travail et l'expérience.
♦ Partenaire ♦: [???]

MessageSujet: Re: Few sparkles of happiness   Mer 21 Mai - 18:20

Il nagea jusqu'à la rive, et se tracta à l'aide de ses deux pattes avants posées sur le rivage hors de l'eau. L'eau dégoulina le long de ses poils dorés, suivant les courbe de son dos, de ses flancs, de ses pattes, pour finir sur les délicates pousses d'herbe bien verte. Le male d'ébroua avec force, s'essorant un peu. Puis il trottina vers son tas de poissons laissé à l'ombre. L'odeur d'un très jeune Fire lui reprit les narines, passant pas dessus les effluves marines, pourtant particulièrement puissantes. Kinhàn serra les dents sur sa prise et fit un grand mouvement brusque pour abréger les souffrances, le tuant rapidement et avec un certain respect. Chaque vie qu'il prenait ainsi, il la considérait comme un honorable présent fait par le Kô, et il le recevait avec un grand respect et une certaine humilité.

Il entendit des bruits de pattes et se retourna, découvrant une petite louvette assise non loin de lui. Curieuse, elle ne bougeait pas. Kinhàn fut très surpris de découvrir autant de maturité et de sagesse dans un si jeune regard. Il eut un regard chaud et accueillant, alors qu'il posait son poisson sur la pile de ses récoltes. La jeune femelle demanda alors, dans une voix timide et débordant d'innocence :
«Bonjour. Pardonnes ma question mais... Qui es tu ?»

Il sourit. Elle était tellement craquante, dans sa manière d'être et de parler. Le nouveau Fire n'avait qu'une envie : la protéger envers et contre le monde entier. Il se rapprocha de quelques pas, mais s'arrêta a une distance raisonnable afin de ne pas l'effaroucher ou lui faire peur. Il avait conscience de sa robustesse et de sa masse de muscles qui intimidait souvent les plus jeunes. Au fil du temps, il avait un peu perdu en vitesse, mais avec gagné en force, et en muscles. Sa période de vagabond solitaire vide de tout était belle et bien révolue, sa piteuse image de squelette n'était plus qu'un vague souvenir. Il soupçonnait avoir eu un coup de boost de son pouvoir pour retrouver aussi vite un tel état physique : Même s'il était désormais un adulte mûr, il lui fallait du temps pour récupérer d'une telle carence.

Son attention revint sur la jeune louvette. Il ne connaissait pas encore tous les membres de sa nouvelle meute, et c'était encore pire avec les plus jeunes. Mais celle-ci, il était sûr de ne l'avoir jamais croisé, d'aussi près du moins. Un tel regard, cela ne s'oublie pas

Sa voix, gave, répondit avec douceur :
«Je m'appelle Kinhàn. Je suis le petit nouveau de la meute. Et toi, quel est ton nom ?»

Il lui fit un clin d'oeil, lui montrant qu'il ne s'offensait pas le moindre du monde de sa question qui pouvait lui sembler idiote. Non, il comprenait parfaitement que certains, pour ne pas dire la plupart, aient encore du mal à le re-situer. C'était tout a fait normal, et le mâle blond, patient, ne s'en frustrait pas du tout. Au contraire, il était ravi lorsque les autres se souvenaient de lui.
«Tu as faim ? Tiens, n'hésites pas a te servir, il y en a assez pour tout le monde !»

Le nouveau Fire se retourna, et d'un puissant coup de patte en forme de cuillère, coupa un morceau de poisson dans le tas. Il se pencha, le prit dans la gueule, et se rapprocha doucement de la petite louve afin de lui déposer le morceau devant ses pattes, et de reculer s'asseoir à sa place initiale. Il leva la tête et regardait le soleil, encore haut. C'était un beau début d'après midi, et il faisait chaud. N'importe qui, a cette époque de la journée, surtout après une petite escapade, aurait un petit creux. Si elle n'en voulait pas, il ne s'en offusquerait pas.

Il pourrait par la suite lui apprendre a pêcher en surface, si elle aimait le poisson. Il connaissait certaines techniques, simples et utilisable par des louveteaux, pour attraper souvent en s'amusant. Le jeune ne se lassait pas, et apprenait en même temps à se débrouiller pour trouver de la nourriture.

_________________



Invité, ne prends pas la vie au sérieux ; de toute façon,  tu n'en ressortiras pas vivant.

Once again:
 

Ma plaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Age : 16
Localisation : On se demande bien, tiens.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Apprenti(e)
♦ Pouvoir ♦: Créer des ondes mentales apaisantes pour celui qui les reçois.
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Few sparkles of happiness   Ven 23 Mai - 16:45

Un sourire naquit sur les lèvres du loup inconnus. Il s'avança de quelques pas avant de s'arrêter sans rien dire. Un petit moment passa, durant lequel il parut plongé dans ses pensées, avant qu'il ne prenne la parole pour déclarer d'une voix grave :

«Je m'appelle Kinhàn. Je suis le petit nouveau de la meute. Et toi, quel est ton nom ?»

Kinhàn ? Kinhàn... Ce nom ne me disait rien. Finalement, j'avais peut être imaginé avoir vus ce loup. Ou alors l'avais-je seulement aperçus, seul. J'aurais sûrement dû m'en rappeler mais tant pis. Je me forçais à reporter mon regard sur lui pour l'étudier et vérifier s'il m'était vraiment inconnu. Large d'épaule, membres puissants, port de tête droit mais pas non plus arrogant, muscles saillants sous un beau pelage blond, ... De si près, il était impressionnant, malgré son air bienveillant. "Un gros tas de muscles avec un regard si avenant, difficile à croire, et pourtant..." Me dis-je. Je retins un sourire à cette pensée. Pour moi, les guerriers aussi robustes ne cherchaient que la guerre et ne prêtaient pas attention aux autres sinon pour leur faire du mal. Cette journée radieuse avait déteint sur moi car la joie d'être là, devant un magnifique paysage, pouvant discuter simplement avec un des miens, sous un grand soleil, me donnait des frissons que je maîtrisais tant bien que mal. Mais, comme pour tout gâcher, une vague de timidité monstrueuse remonta à toute vitesse lorsque Kinhàn m'adressa un clin d’œil complice comme pour signifier "Ça va, calme toi." avant de me proposer gentiment :

«Tu as faim ? Tiens, n'hésites pas a te servir, il y en a assez pour tout le monde !»

Sur ces mots, il détacha un morceau d'un des poissons situés derrière lui d'un grand coup de patte et le pris dans sa gueule pour le déposer devant mes pattes avant de retourner à sa place. Comme son regard déviait vers le ciel dégagé, je m'autorisais à réfléchir un instant s'il valait mieux manger ou laisser le poisson. D'un côté, cet acte me gênait, mais de l'autre, le morceau lisse attisait ma curiosité. Si j'avais déjà goûté de cet animal, sa saveur ne me revenait plus. Et puis, s'il me l'avait proposé, c'était bien que j'étais en droit de le manger. A cette idée, je me rendis compte que j'avais faim, pas au point de pouvoir m'en plaindre, mais assez pour manger ce morceau. Je me rendis soudain compte que je n'avais pas répondus à sa première question. Honteuse, ma queue balaya le sol et mes oreilles tressaillirent. D'une voix que je tentais de maîtriser, je répondis avec gêne en m'inclinant légèrement :

«Enchantée, Kinhàn. Mon nom est Masks. Et... Merci pour le... poisson.»

Je plongeais alors mon regard sur le morceau de chair, le poil brûlant de honte. Sur la fin, la timidité avait donné à ma voix un aspect misérablement tremblante, assez pour que ma phrase sois hachurée. Furieuse contre moi-même, je m'accroupissais et plantais mes crocs dans le gibier mort pour en découper un petit morceau que je mangeais avec prudence. Je clignais plusieurs fois des yeux, surprise de découvrir un goût aussi... bizarre. Salé, il asséchait rapidement la bouche. Malgré tout, je fus étonnée de découvrir que ce n'était pas mauvais. Je finissais donc rapidement ce qu'il restait et me relevais en me léchant les babines, désormais complètement rassasiée. Je remerciais encore une fois Kinhàn d'une voix un peu plus tenue et me dirigeais vers l'eau scintillante. Ce repas salé m'avais donné soif, donc je baissais la tête et bus goulûment l'eau claire. Une fois ma soif étanchée, je m'assis et contemplais les chutes tomber d'un même point puis disparaître dans le bassin, séparées. "Et si c'était pareil pour nous, les vivants ? pensais-je" Puis je secouais la tête, moi même étonnée d'à quel point mes pensées étaient parfois absurdes. Doucement, je plongeais mes pattes avant dans l'eau, histoire de me rafraîchir un peu sans trop me mouiller et de m'éclaircir les idées.
Un moment, je me mis à me demander si Kinhàn avait toujours eu les yeux violets. S'en suivit un déluge de questions toutes plus bizarre les unes que les autres. Une fois le flot de ces questions tarit, je me mis à grogner doucement d'amusement, les yeux plissés pour les protéger du soleil. Si Kinhàn me regardait, tant pis : j'étais si bien là, maintenant. De toutes façons, je ne voyais pas pourquoi il prendrait la peine de m'observer, moi et ma timidité catastrophique. Aussi me laissais-je aller à ma joie en tapotant l'eau du bout de la patte, bien que j'essayais de ne pas faire trop de bruit pour ne pas déranger les autres animaux, le loup doré compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 959
Age : 22

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Bêta
♦ Pouvoir ♦: Optimiser ses capacités physiques (autorégénération, adaptation pulmonaire (ex: dans l'eau), boost des aptitudes de combats).... qui s'acquiert par le travail et l'expérience.
♦ Partenaire ♦: [???]

MessageSujet: Re: Few sparkles of happiness   Ven 30 Mai - 13:53

Il la regardait un air bienveillant. La jeune louvette regardait le petit morceau de poisson qu’il venait de lui donner, perplexe. Il se demanda un instant si elle avait déjà mangé, ou même vu du poisson. Peut-être ne savait-elle pas comment réagir devant un objet qu’elle n’avait jamais rencontré. Kinhàn se senti alors très gêné. Il lui avait fait ce cadeau pour détendre l’atmosphère, et ne voulait surtout pas la gêner avec question piège telle que ‘comment négocier ce poisson’.

Alors qu’il allait lui donner quelques explications pour lui venir en aide, la louvette releva la tête et plongea son regard unique dans celui du loup blond. Il perçu également des tics nerveux, comme les battements parfois peu réguliers, et un peu précipités de son cœur, ou bien sa queue qui frottait mécaniquement dans l’herbe. Ses oreilles étaient devenue particulièrement mobiles, et Kinhàn ne sut plus du tout quelle attitude adopter pour la rassurer, et qu’elle se sente en confiance avec lui. Il ne pouvait supporter de provoquer la peur chez les autres, en particulier les plus petits.
«Enchantée, Kinhàn. Mon nom est Masks. Et... Merci pour le... poisson.»


Sa voix, timide, semblait également tremblante. Ainsi, il l’intimidait bel et bien. Le Fire eut honte de percevoir de la crainte dans ce timbre si fragile. Il demeurait immobile, sans savoir que faire sans que la petite Masks le prenne comme une menace. Alors, il ne fit rien, et se contenta de l’observer, sans être trop indiscret. La jeune louvette regarda de nouveau le poisson, consciente donc qu’elle pouvait le manger, et y planta les crocs. Devant sa mine étonnée, le mâle doré comprit qu’elle venait de découvrir ce goût marin si particulier. Masks fini son morceau, puis alla se désaltérer au bord de l’eau.

Elle se mit alors à rentrer dans l’eau, sans doute pour se rafraîchir les pattes et le ventre. Kinhàn ne dit rien, mais était prêt à bondir si jamais il lui arrivait quoi que ce soit. Son pouvoir, souvent inutile, pouvait néanmoins servir pour des cas comme celui-ci. Peut-être, plus tard, pourrait-il devenir une sorte de nourrice qui apprendrait aux petits à nager, sans jamais craindre d’en noyer un seul ? Car l’adaptation pulmonaire, l’un des traits de son pouvoir, n’était pas le plus puissant, mais était de loin le plus utile, et celui qu’il usait le plus.

Masks se mit alors à gronder doucement. Un son d’agacement, qui n’était pas agressif. Kinhàn, dont les muscles s’étaient instantanément tendus au son, se détendit de nouveau, et roula dans l’herbe pour se retrouver sur le dos, comme un gros chaton. Il ne perdait néanmoins pas de vue la louvette, surveillant également les alentours. Elle se mit à tapoter l’eau de sa fine patte, et Kinhàn se demanda si elle n’avait pas vu un poisson qu’elle essayait désormais d’attraper. Il décida de la laisser faire, n’osant pas bouger pour ne pas la déranger. Peut-être attraperait-elle quelque chose ? Ce serait fort intéressant de voir comment elle allait s’y prendre.

_________________



Invité, ne prends pas la vie au sérieux ; de toute façon,  tu n'en ressortiras pas vivant.

Once again:
 

Ma plaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Age : 16
Localisation : On se demande bien, tiens.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Apprenti(e)
♦ Pouvoir ♦: Créer des ondes mentales apaisantes pour celui qui les reçois.
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Few sparkles of happiness   Ven 13 Juin - 20:13

Ce moment d'euphorie passé, je me sentie très bête. Je crus mourir de honte tant j'avais dû avoir l'air immature. Je me retournais discrètement. Apercevant une masse dorée bizarrement allongée à terre, je faillis bondir sur mes pattes, paniquée. Que c'était-il passé ? Une attaque d'un carnivore rendu fous par la faim ? Ou autre chose ? Pourtant, en observant avec plus d'attention, je me rendis compte que je voyais juste Kinhàn dans une position bizarre, certes, mais bien vivant. Sur le dos, il ressemblait à un grosse boule blonde avec deux yeux violets. Amusée mais à la fois surprise de son comportement, mes yeux s'étaient agrandis.
Soudainement, un éclair d'argent passa entre mes pattes, manquant de me faire tomber la tête la première dans l'eau. Mes pattes s'enfoncèrent dans le sol instable. Le cœur battant et le corps tremblant, je m'étais figée, tant la peur de me noyer était présente.
Je pris le temps de me remettre du choc avant de bouger. Puis une idée me traversa l'esprit. Et si je tentais la pêche ? Malgré le fait que la noyade me faisait peur, si je restais sur la rive, où l'eau n'était pas assez profonde pour que je doives nager, et que je ne bougeais pas, un poisson imprudent pourrait très bien se jeter dans mes pattes, comme plus tôt, et il ne me resterais qu'à l'achever. C'est ce que je fis. Je m’aplatis dans l'eau, essayant de faire en sorte que mon ombre ne porte pas sur l'eau. Les oreilles plaquée contre mon crâne, j'observais l'eau sans jamais détourner le regard. L'eau coulait doucement entre mes pattes, me rafraîchissant lentement.
Finalement, je me lassais d'attendre et mon attention se relâchais. Aussi, lorsqu'un poisson argenté passa à une demi-foulée de moi, mon seul réflexe fut de fondre dessus et de le prendre dans mes crocs. Ce ne fut que trop tard que je me rendis compte que je ne pouvais pas faire ça. La tête sous l'eau, j'inspirais un grand coup, surprise, et bus une grande gorgée d'eau claire. Toussant et crachotant, j'émergeais de l'eau, pataugeant tant bien que mal pour rester la gueule hors de l'eau. J'avais mal estimé la longueur qui me séparait de ma proie et, comme j'avais sauter trop loin, le poisson avait filé. Mes yeux me piquaient horriblement mais je m'obligeais à les ouvrir et à nager vers la berge. La panique me faisait battre des pattes très vite, si bien qu'une fois que j'eus pied, je n'avançais que de quelques pas avant de m'écrouler, l'arrière-train encore dans l'eau. Je respirais très fort, malgré que ma gorge me brûlait, et mes yeux étaient rouges. J'avais très mal aux pattes et l'impression que mes poumons allaient exploser. J'avais aussi très envie de dormir, là, de ne plus rien sentir. Pourtant, je savais que ce n'étais pas une bonne idée. Aussi me relevais-je difficilement en grognant légèrement avant de m'ébrouer précautionneusement. Puis j'allais m'asseoir plus loin, sur un sol stable et non humide. Un coup de langue sur mon poitrail me permit de reprendre un peu ma contenance et, accessoirement, d’aplatir une touffe de poils bruns rebelle.
Après ma tentative couronnée d'un échec de pêcher, je ne prononçais mots. De toutes façons, ma voix devait être en piteux état, sûrement rauque à cause de l'eau que j'avais avalée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 959
Age : 22

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Bêta
♦ Pouvoir ♦: Optimiser ses capacités physiques (autorégénération, adaptation pulmonaire (ex: dans l'eau), boost des aptitudes de combats).... qui s'acquiert par le travail et l'expérience.
♦ Partenaire ♦: [???]

MessageSujet: Re: Few sparkles of happiness   Lun 14 Juil - 14:15


Kinhàn regardait avec attention un petit papillon qui s'était posé sur un énorme pissenlit à quelques centimètres de sa truffe brune qui était plongée dans l'herbe depuis qu'il s'était allongé. Il ne disait rien, se contentant d'osberver les fines décorations qui ornait subtilement les magnifiques ailes de l'insecte. Des couleurs puissantes et chaudes, des nervures marquées mais fines et délicate, il était tout simplement superbe.

Le loup blond ne le perdait pas du regard, alors qu'il dépliait sa trompe pour piocher dans la grosse fleure jaune ce qu'il était venu chercher. Ses petites pattes sombres étaient poilues et pleines de pollen jaune vif. Le papillon replia alors sa trompe, secoua un peu des ailes, puis se frotta sa paire de petites pattes arrières entre elles pour les nettoyer un peu, avant de les reposer dans le pollen de la fleur, rendant son action précédente inutile. Il déroula de nouveau sa trompe et la frotta avec ses deux pattes avant d'un air consciencieux.

Kinhàn souffla dessus. Un peu de poudre arc-en-ciel s'échappa de ses ailes, et le papillon lacha sa trompe qui se remplia d'un geste sec, comme un élastique qu'on lâche d'un seule coup. L'insecte resta un instant coi, complètement immobile, comme sonné par les événements, nombreux, qui venaient de s'enchaîner devant lui.
Puis, il s'envola paisiblement pour aller butiner une autre fleur et recommencer son rituel. Kinhàn le suivait du regard, hébété comme un louveteau qui découvrait le monde.

Il regarda d'ailleurs ce que faisait Masks, qu'il avait presque oublié jusqu'à ce qu'un bruit d'eau attira son attention vers le lac et les chutes. Kinhàn se releva d'un bond, craignant que le petit se noie dans un endroit où il avait perdu patte. Alors qu'il allait s'approcher pour l'aider, il le vit remonter tranquillement sur le bord, puis s'allonger dans l'herbe pour se nettoyer.

Le gros mâle s'approcha alors de lui, et s'assit à quelques mètre avec une mine sérieuse et avenante:
- Tu as besoin d'aide, petit ?


Sorry pour le temps de réponse !! D:

_________________



Invité, ne prends pas la vie au sérieux ; de toute façon,  tu n'en ressortiras pas vivant.

Once again:
 

Ma plaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Few sparkles of happiness   

Revenir en haut Aller en bas
 

Few sparkles of happiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Happiness is free.
» pursuit of happiness + le 16/10 à 15h54
» PURSUIT OF HAPPINESS - le 03/12/12 vers 14h20
» PURSUIT OF HAPPINESS - RPG
» Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.[terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Power :: Spirit of Fire :: Territoires :: Les Chutes Argentées-