AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le Design' d'Hiver est arrivé, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ♥️
Bienvenue sur le Forum ♥️
N'oubliez pas de voter pour WP Wink
Un Nouvel Event est arrivé, n'hésitez pas à vous rendre dans la partie adéquate pour en savoir plus Smile
N'hésitez pas à aller lire le dernier numéro du Wolf Daily :3

Partagez | .
 

 L'Irlande du Nord ! *sbaf*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 39

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Solitaire
♦ Pouvoir ♦: Bouclier d'antimagie
♦ Partenaire ♦: /

MessageSujet: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   Mer 2 Oct - 18:13



Je suis Irlande et je suis une louve. Je suis une solitaire et j'ai 16 lunes. J'ai le pouvoir de créer un bouclier d'antimagie autour de moi. Sur un rayon maximal de 5 mètres, aucun pouvoir ne peut être lancé, le mien les bloquant tous sans exception. Si un loup se trouve au delà de cette limite et lance un projectile lié à son don, comme une boule de feu par exemple, celle-ci disparaît dès qu'elle entre dans mon champ d'action. Cependant, lorsque je déploie ce bouclier, je ne peux pas combattre, seulement m'enfuir et encore, il faut que je parte très vite, sinon je me fatigue trop rapidement et ne suis alors plus capable de bouger. Je ne peux pas tenir mon bouclier plus de dix minutes, si je dépasse la limite je finis dans le coma pour plusieurs heures. Mon pouvoir ne distingue pas mes alliés de mes ennemis, il annule les capacités de tout le monde sans faire de différence. En général, je suis discrète, méfiante, loyale.

Caractère & Physique
Le caractère en 10 lignes minimum.
Je suis une jeune louve qui aurait pu être très simple, insouciante, et joyeuse. Mais ce n'est pas le cas. Oh je suis jeune, ça c'est indéniable. Mais j'ai appris beaucoup de choses en peu de temps, et croyez-moi ça vous mûrit bien plus efficacement que le passage des lunes. J'ai tendance à être méfiante envers les autres, sans pour autant les fuir ou les chasser. Je sais que tout le monde n'est pas mauvais et que des loups sont capables de devenir d'agréables compagnons. Ce n'est pas pour rien que nous vivons habituellement en meute, et mes parents étaient très biens par exemple. Mais je reste prudente face aux inconnus, et il leur faut beaucoup de temps pour que j'abaisse ma garde. Cette méfiance ne m'empêche pas pour autant d'être agréable et correcte face aux autres. Je ne suis pas la plus rigolote des louves, mais je sais placer une remarque teintée d'humour quand c'est le bon moment. Par ailleurs, autant il est plutôt difficile de passer à travers ma méfiance, autant une fois que c'est fait je suis d'une loyauté sans failles. Hélas pour l'heure, personne ne peut se vanter de l'avoir acquise, si ce n'est ma famille. Mon frère, disparu... mais à qui je suis toujours rattachée. Et déterminée à le retrouver, coûte que coûte. Oui, c'est un trait important à connaître chez moi : je ne lâche jamais le morceau, peu importe les conséquences. Jamais. J'ai des crocs après tout, il faut bien qu'ils servent. Et je n'hésite pas à les utiliser si quelqu'un se permet d'insulter ma famille. Morte comme vivante. C'est bien le seul sujet où je perds facilement mon sang-froid.
Le physique en 10 lignes minimum.
Je ne suis pas une louve très musclée, mais en fin de compte ça ne se voit pas beaucoup : étant nordique de naissance, un poil assez épais me recouvre et empêche de juger de mes compétences réelles. Lesquelles sont principalement la traque et la course. Ma fourrure correspond au climat qui m'a vu naître : froide et brillante à la fois, elle me permet de me dissimuler sans difficulté dans la neige. Pratiquement entièrement blanche, j'ai tout de même une tâche grise derrière la tête qui déborde un peu sur mes épaules et recouvre ma nuque. Un petit cadeau de mon père. Je ne m'estime pas spécialement belle ou moche, plutôt simple et tout à fait normale pour une louve. J'apprécie mes pattes robustes et fines, tout comme ma longue queue touffue dans laquelle j'aime enfouir mon museau pour dormir. Comment font les loups qui n'ont que trois poils sur la tête ? Je l'ignore... Mon regard est loin du bleu céleste, il se rapproche plus du soleil, que je n'ai pas souvent vu : un doré très simple mais qui, semble-t-il, peut devenir aussi brûlant que l'astre du jour lorsqu'on manque de respect aux miens.

Histoire


Votre histoire en 15 lignes minimum.
Le froid et le gris régnaient en maître dans le pays où j'ai vu le jour avec mes deux frères. Mais qu'importait ? Nous aimions cet endroit, et nous étions heureux. Une famille simple parmi d'autres dans une meute unie, où les seuls soucis consistaient à trouver qui avait mordu la queue du fils de l'Alpha. Ce n'était cependant qu'un jeu, tout le monde le savait, et l'ambiance était aussi fraternelle que bon enfant. Lorsque je repense à ces jours, ils me semblent si lointains, auréolés de bonheur aussi mielleux que fragile. Mon enfance se déroula sans accrocs, et, comme tous les jeunes, j'eus droit à mes leçons de chasse. Il apparut vite que je manquais - et manque toujours - de force physique. Mais, si je ne suis pas très bonne dans le rôle du loup donnant le coup de grâce, j'excelle dans la traque et la poursuite. Lors de nos nombreuses escapades, j'étais toujours la première à dénicher l'animal et personne ne parvenait à mieux le rameuter vers les autres que moi. C'était ma petite fierté. Chacun son rôle dans la meute et j'avais trouvé celui qui serait le mien plus tard.

La vie était simple, agréable. Mais les bonnes choses ne durent jamais éternellement... Il est affolant de constater à quelle vitesse on peut perdre énormément. Combien de temps a-t-il fallu... quelques jours ? Quelques heures ? Peut-être même moins... mais elles parurent durer une éternité. Je me souviens surtout de l'odeur. Cette sensation qu'une puanteur abjecte s'introduisait dans mes narines, goûtant l'artificiel. Ce n'était pas une chose naturelle. Puis vient le son. Les détonations qui arrachent les tympans et font hurler les oiseaux. Puis tomber les loups. L'odeur... l'odeur du sang était atroce, bien plus forte que celle de nos proies. C'était nos frères et sœurs qui mourraient. Notre meute. Et nous ne pouvions rien y faire. Nous ne comprenions pas ce qui se passait, et nous n'étions même pas capable de réagir.

La confusion était grande. Je ne sais plus exactement ce qui s'est passé. Un instant, j'étais avec mon frère Kygan et deux autres louveteaux. Puis seule. Je crois que nous avions tous couru n'importe comment dans des directions différentes. C'était logique. Je me rappelle d'un vieux tronc abattu par la foudre en travers du chemin où je m'étais glissée et avais attendu durant... quelques minutes... ou quelques heures. Le temps semblait à la fois figé et chaotique. Où étaient mes parents ? Et mes frères ? Que s'était-il passé ? Pouvais-je sortir ? J'avais peur de ce que je risquais de découvrir si je quittais ma cachette...

C'est Alma, la vieille nourrice, qui me trouva et me sortit de là en douceur par la peau du cou pour me ramener à la maison. Je m'attendais à retrouver ma famille, que tous ces événements étranges s'achèvent en quelques coups de langue affectueux. Mais mes parents n'étaient pas là, et je n'avais plus qu'un frère sur deux. Il est difficile d'accepter la perte d'un être cher qu'on voit périr sous ses yeux... et bien plus dur de se baser sur les dires des autres. J'avais vu des loups tomber sous les coups de feu, mais pas mes parents. Ils étaient forcément en vie, quelque part, peut-être blessés. Il fallait les trouver. Personne ne pouvait me convaincre qu'ils n'étaient plus.

Sauf Kygan. Le regarder fut bien plus efficace que tout ce que les autres auraient pu dire. Son chagrin plus que visible ne pouvait venir que de ça. Personne ne mentait... ils étaient morts. Disparus à jamais... mais pas tous. Il me restait un frère, et il avait besoin de moi. Ma peine n'était pas moins forte que la sienne, mais lui les avaient vus mourir. Peut-être même qu'il avait recueilli leurs dernières paroles... ce devait être bien plus difficile. Alors je fis de mon mieux pour laisser ma tristesse mourir dans un coin et me concentrer sur lui. Je n'aimais pas le voir aussi mal, je voulais l'aider, le guérir, lui rendre un semblant de sourire. Nous avions perdu beaucoup mais... nous étions encore ensemble. C'était inestimable, non ?

Peut-être qu'avec du temps j'aurais pu l'aider à aller de l'avant. Mais il ne m'en donna guère le temps. Sans un mot, sans m'en avoir rien dit, il disparut. Bien sûr, je voulus aussitôt partir à sa recherche, mais les grands m'en empêchèrent. Quelques-uns parcoururent notre territoire pour le retrouver, mais il l'avait quitté. Et personne n'y pouvait rien. J'avais perdu toute ma famille en l'espace de quelques jours à peine... et je ne savais même pas pourquoi. Les hommes ? Etaient-ils également responsables du départ de Kygan ? Je ne sais pas... peut-être. Ou je n'avais pas été assez présente pour l'aider...

Je ne pouvais rien faire, si ce n'est continuer à aller de l'avant en espérant que mon frère parviendrait à se débrouiller seul, où qu'il aille, quelle que soit la raison. Il était bon en chasse, et avait bien plus de force que moi. Il ne courait pas aussi vite, mais assez pour attraper du petit gibier. Il s'en sortirait... je voulais y croire. Pour ma part, je n'avais nulle part où aller et aucune raison de quitter la meute. Il ne me restait plus qu'elle... Je continuais donc d'y grandir. La peine ne se fit pas moins forte, mais avec le temps on s'habitue à tout. Le fils de l'Alpha, Telden, à qui on tirait toujours les oreilles, faisait de même, et commençait à s'intéresser un peu trop à moi à mon goût. Certes, c'était un honneur que d'intéresser le rejeton de notre meneur, mais... il était un peu trop pataud pour me plaire. Et j'avoue que je n'avais guère la tête à ce genre de choses, malgré mon âge. Les lunes passaient, pourtant je ne cessais de songer à mon frère disparu. Est-ce qu'il allait bien ? Est-ce qu'il allait trouver une meute pour l'accueillir ? Ainsi que la paix ?

Un jour que Telden se montrait trop insistant, je lui remis les idées en place d'une remarque bien placée qui ne pouvait que lui faire comprendre mon désintérêt pour lui. Il eut le malheur de parler de Kygan... prétextant que mon imbécile de frère s'était sauvé la queue entre les pattes et ne méritait pas mon intention. Qu'il devait être mort depuis, dévoré par des limaces tant il était bête. Et d'autres choses que je n'appréciai guère. Ma réaction ne se fit guère attendre. Je ne suis pas très forte, mais j'ai un bon avantage côté vitesse. Alors lorsque je lui bondis dessus pour le mordre à la gorge, il fut trop surpris pour réagir assez vite et je mordis avec toute ma hargne dans la chair tendre. Il gronda et finit par se débattre. J'affermis ma prise un instant avant de lâcher en sautant en arrière. Je n'avais pas la force de faire plus, mais cela me suffit : il toussait et se raclait la gorge, crachant le sang qui risquait de couler dans ses poumons. On peut avoir des crocs acérés sans pour autant être puissant des muscles.

J'avais défendu l'honneur de mon frère. Disparu ou pas, là n'était pas la question. Telden s'était permis de l'insulter, l'affront était lavé dans le sang. Et je m'étais condamnée moi-même. Etait-ce si dérangeant ? Je n'en suis pas sûre... Le fait est que, même en faisant partie d'une meute, depuis le massacre je me sentais trop isolée pour y être bien. J'avais perdu l'esprit de fraternité qui m'unissait aux autres. J'avais attaqué le fils de l'Alpha, et donc le prochain Alpha. On ne me tuerait peut-être pas pour ça, mais on me bannirait. Autant prendre les devants. Laissant Telden à ses soucis de gorge, je m'enfuis sans demander mon reste.

Où aller... j'ignorais où était parti mon frère. Je me rappelais des pisteurs qui avaient été jusqu'au lac gelé, lequel marquait une de nos frontières, avant de renoncer à le chercher. C'était maigre, très maigre. Mais avais-je seulement le choix ? Non. Je ne pouvais que tenter ma chance. Je savais dans quelle direction il avait filé. Le destin déciderait de la suite. Mais s'il est toujours en vie... peu importe les lunes, j'arriverai à le retrouver. Après tout, j'ai toute la vie devant moi, non ?

Liens Familiaux - Goûts
☞ Père : Akito
☞ Mère : Usha
☞ Frère(s) : Amos & Kygan
☞ J'aime :
- la tranquillité
- la course
☞ Je n'aime pas :
- qu'on manque de respect à ma famille
- la violence gratuite


Toi derrière l'écran :
 

code by Jess

Pour être Validé


☞ J'ai trouvé les codes : [X] Oui (Cherchez les dans le ventre de Myo')
☞ J'ai rempli ma Fiche de Loup (Profil) : [X] Oui
☞ J'ai mis un Avatar : [X] Voui
☞ J'ai d'autres personnages sur WP : [X] Non
☞ J'ai des liens avec d'autres loups : [X] Oui (Kygan => frère (au cas où vous auriez pas encore compris xD))
☞ J'ai fais l'image 100*120 px de mon loup (tête) : [X] Oui ()



Dernière édition par Irlande le Mer 2 Oct - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Localisation : En train de t’enquiquiner sur la façon de comment faire un cataplasme de feuilles pour guérir les blessures

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Apprenti(e)
♦ Pouvoir ♦: Lire les étoiles.
♦ Partenaire ♦: Eeeuh,l'est pas un peu jeune? :face:

MessageSujet: Re: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   Mer 2 Oct - 18:17

BIENVENUEEE! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Solitaire
♦ Pouvoir ♦: Bouclier d'antimagie
♦ Partenaire ♦: /

MessageSujet: Re: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   Mer 2 Oct - 18:21

Merciiiii ! (rapide dites donc xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 557
Age : 21
Localisation : Dans ta tête 8)

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Contrôle de l'esprit d'un autre loup. Sentiements, pensées, etc...
♦ Partenaire ♦: Je suis ma seule Souveraine.

MessageSujet: Re: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   Mer 2 Oct - 19:03

Tralalala

Oups, excusez moi, je croyais que c'était l'heure du cours de chant, je repasserais plus tard.

Tout est bon pour toi, ma petite Irlande ♥️
Je t'ajoute aux Effectifs, aux groupes,etc...Tu peux aller faire ta plaine aux Souvenirs Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 959
Age : 21

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Bêta
♦ Pouvoir ♦: Optimiser ses capacités physiques (autorégénération, adaptation pulmonaire (ex: dans l'eau), boost des aptitudes de combats).... qui s'acquiert par le travail et l'expérience.
♦ Partenaire ♦: [???]

MessageSujet: Re: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   Jeu 3 Oct - 19:16

Bienvenue à toi Irlande !!
Je surkiffe le nom *.*

Bref, ta présentation est si looonge... Mais je l'avais lu avant, donc ça ne compte pas x)
J'ai vraiment hâte de rp avec elle !

_________________



Invité, ne prends pas la vie au sérieux ; de toute façon,  tu n'en ressortiras pas vivant.

Once again:
 

Ma plaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   Jeu 3 Oct - 21:04

Bienvenue :DD
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Solitaire
♦ Pouvoir ♦: Bouclier d'antimagie
♦ Partenaire ♦: /

MessageSujet: Re: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   Jeu 3 Oct - 21:08

Boarf ça va j'ai déjà fait bien plus long XD Merci ^^

Et quand tu veux pour le RP Kinhàn !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Irlande du Nord ! *sbaf*   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Irlande du Nord ! *sbaf*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dossier médical d'Irlande du Nord
» [Accepté] Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Power :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées-