AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le Design' d'Hiver est arrivé, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ♥️
Bienvenue sur le Forum ♥️
N'oubliez pas de voter pour WP Wink
Un Nouvel Event est arrivé, n'hésitez pas à vous rendre dans la partie adéquate pour en savoir plus Smile
N'hésitez pas à aller lire le dernier numéro du Wolf Daily :3

Partagez | .
 

 Sous le feu d'un été mourrant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 99
Age : 23
Localisation : Comment savoir ?

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Espion(ne)
♦ Pouvoir ♦: Aquarelle est une polymorphe. C'est à dire, elle peut prendre l'apparence de n'importe quelle fome de vie (oiseau, poisson, ect...) du règhe animal.... De quoi devenir parano, hein ?
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Sous le feu d'un été mourrant   Sam 14 Sep - 20:19

    L’eau qui coule, comme c’est reposant !
    Aquarelle s’était allongée dans l’herbe comme une bien-heureuse, profitant joyeusement des derniers jours d’été. L’herbe était chaude, et les brins, bien verts quoiqu’un peu jaunis, ondulaient au gré du vent, lui chatouillant les oreilles et la truffe. Sa queue, qu’elle battait régulièrement contre le sol, trempait négligemment dans l’eau. Allongée sur le dos, détende sur tout son long, elle prenait allègrement le soleil. Une petite sieste entre deux saisons, au déclin de la châleur, alors que la brise était encore brûlante de la fournaise des mois passés, était ce qu’il y avait de plus reposant. Quelle quiétude !
    -Ahhh…

    Elle en ronronnerait presque.
    Se roulant comme un louveteau, Aquarelle se mit sur les flancs, et se lécha distraitement les pattes, observant les curieux reflets bleus et violet métalliques qui teintaient son pelage, exactement comme le reflet des plumes de pies ou de corbeau. Elle ferma les yeux, profitant du bien être que lui procurait la situation si confortable et calme. Un papillon, délicatement posé sur une fleur jaune, décolla lorsqu’Aquarelle bougea de nouveau pour le laisser rouler sur l’autre flanc. La jeune louve noire suivit le petit insecte coloré des yeux, distraite.
    Comme ces moments de sérénité étaient si rares, ces derniers temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Localisation : (saute) dans les pots de Nutella.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Cracher des flammes
♦ Partenaire ♦: Euhhh...

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Sam 14 Sep - 20:35

Pouah,qu'est que j'avais chaud.
Ce soleil,même si on était en fin de saison chaude,le tapait sur la truffe et le faisait suer à cause de son long pelage épais.Il aimait l'été,mais le détestait en même temps.C'était un peu bizarre.
Heureusement qu'il y avait le ruisseau poissonneux!Il était près du camp,et l'eau était toujours fraîche.Un délice.J’aperçus le torrent,et l'observa de droite à gauche.Apparement,l'eau était plutôt basse.Parfait.Je sortis des fourrés et j'avança doucement dans le liquide bleuté.C'était véritablement du pur bonheur.Je laissa partir un soupir et ferma les yeux.

"De l'eau fraîche,des proies en abondance...Malgré la chaleur,c'est un pur délice.

Soudain,je sentis une odeur.Inconnue.Sûrement un solitaire,pensais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Age : 23
Localisation : Comment savoir ?

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Espion(ne)
♦ Pouvoir ♦: Aquarelle est une polymorphe. C'est à dire, elle peut prendre l'apparence de n'importe quelle fome de vie (oiseau, poisson, ect...) du règhe animal.... De quoi devenir parano, hein ?
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Sam 14 Sep - 22:31



    Aquarelle se roula de nouveau dans l’herbe, se frottant contre les fleurs sèches et les brins brûlants. L’herbe était haute, si bien qu’allongée comme elle l’était, la louve noire ne craignait pas d’être vue ; elle était complètement invisible, disparaissant dans les hauteurs de la végétation sauvage. On ne vit qu’une seule fois, et Aquarelle était bien placée pour le savoir. Aussi, la jeune louve noire au pelage corbeau profitait de la vie dans les moindres instants, même les plus insignifiants, comme prendre un bain de soleil près du ruisseau des Fire.
    Après tout, l’hivers sera là bien assez tôt, et toute activité de ce type sera bien moins agréable. Quoique, se rouler dans la neige, surtout avec une fourrure naturellement aussi épaisse, était un véritable bonheur également. Mais dans la poudreuse, Aquarelle était d’autant plus voyante que dans les herbes folles d’été.

    Un p’tit coup de morphisme, et le problème était réglé, de toute façon. Hop, nouveau demi-tour dans l’herbe. Puis, d’un coup, la louve noire se redressa, et tendit l’oreille. Le vent avait brusquement tourné, apportant les effluves d’un autre loup, situé non loin d’elle. Une odeur qu’elle avait déjà connu dans le passé, pour l’avoir senti une fois… Pigmentée par l’odeur des Fires, elle savait que ce loup avait déjà croisé sa route.

    Curieuse, et piquée par cette découverte, Aquarelle se leva et s’ébroua avant de s’aplatir dans les hautes herbes, ventre à terre, et avança dans la direction de l’odeur. Bientôt, encore à demi-cachée par une ultime rangée de fleurs diverses, Aquarelle pu observer un grand loup blanc, au pelage beige crème, se baigner dans le ruisseau. Elle le reconnu. Le mâle qui patrouillait avec Jenny et une autre femelle qu’elle ne connaissait pas. La polymorphe n’avait pas demandé son reste ce jour-là, et était repartie, ne voulant pas avoir affaire avec le trio de Feu, d’autant plus que c’était ce même loup clair qui l’avait repéré dans la forêt la dernière fois.

    Seulement, aujourd’hui, Aquarelle était autrement plus encline à la rencontre et au dialogue. Sans rien dire cependant, elle demeura ainsi, sans bouger, tapie dans les hautes herbes de la prairie qui bordaient le lit du ruisseau poissonneux, à observer ce loup qui l’intriguait  tant.
    Sa respiration était mesurée, contrôlée. Pourtant, si elle était cachée, Aquarelle ne cherchait pas à être invisible. Elle était tout à fait disponible à converser avec lui. Et si jamais les choses s’envenimaient, elle n’aurait qu’à se plaquer dans l’herbe, changer discrètement de formes, et d’enfuir.
    C’était aussi simple que cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Localisation : (saute) dans les pots de Nutella.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Cracher des flammes
♦ Partenaire ♦: Euhhh...

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Dim 15 Sep - 9:43

Le courant devenait plus fort et l'eau montait tandis que je descendais la rivière en quête du loup qui avait laissé son odeur ici.Je n'arrivais pas à reconnaître le canidé,mais l'odeur me semblait...
Familière.
Maintenant,l'eau m'arrivait jusqu'au garrot.Devais-je sortir?Je pourrais me faire recouvrir.Mais mon instinct me soufflais de continuer,car une surprise m'attendais.Enfin,une surprise,c'est ce que je crois.Je suis sûr que mes efforts ne seront pas vains.

Plic ploc.L'eau me maltraitait vraiment,et m'envoyais toutes sortes d'objets,soit coupants,lourds ou d'autres choses.Et là,j'entendis un gros grabuge.Derrière moi.Je me tourna,et le reste fut flou.Tout ce que je savais,c'est qu'une chose quand et lourde m'avait percuté et que je retrouva dans la zone où je n'avais plus patte *.

" Fait attention,mon Rubis! "


Je me revoyais avec Emeraude,au ruisseau,ce même endroit.Une vague de nostalgie me frappa,me recouvrais entièrement.Ma mère adoptive était là,assise,la queue enroulée sur ces pattes,et moi,je tentais d'attraper un petit poisson dans la rivière.J'étais si insouciant,à l'époque.Je vis une très grosse vague arriver,et n’emporter de plein fouet.J'entendis ma mère crier,et elle se tu soudainement.Moi,j'étouffais.Cette eau froide et cruelle entrait dans mes poumons,et je ne pouvais plus crier à l'aide.Mais,par miracle,je parvins à me hisser sur la terre.Je ne vis pas la belle louve grise argentée,juste une flaque de liquide rouge sur le sol.


Le souvenir s'estompa,et je me retrouva dans le cours d'eau noir.J'étais paniqué.Je ne savais pas quoi faire,ni quoi penser.Es-que j'allais mourir?Serais-ce la surprise que mon instinct avait prévu?

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Age : 23
Localisation : Comment savoir ?

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Espion(ne)
♦ Pouvoir ♦: Aquarelle est une polymorphe. C'est à dire, elle peut prendre l'apparence de n'importe quelle fome de vie (oiseau, poisson, ect...) du règhe animal.... De quoi devenir parano, hein ?
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Dim 15 Sep - 13:01


    Elle l’observa se baigner, faisant innocemment trempette au soleil, profitant du beau temps en cette belle fin de saison. Elle sourit en le voyant aussi à l’aise dans l’eau, se rafraîchissant dans le torrent, ses longs poils crèmes se mêlant avec le courant, et ondulant au gré les sillons creusés par les quelques rochers qui dépassaient de la surface, et semblaient faire une sorte de pont naturel entre les deux rives.

    Tout était calme… Même le loup clair ne l’avait pas vu, et semblait pourtant la chercher. Mais Aquarelle était cachée par les hautes herbes, ainsi protégée par le vent, et donc avait sauvegardé sa localisation précise du flair lupin de l’inconnu.
    Il s’enfonçait toujours plus dans l’eau, si bien que l’échine était pratiquement immergée. Et il continuait chercher des endroits plus profonds. Aquarelle fronça les sourcils, voyant le danger arriver. Le courant, certes moins puissant, et le niveau moins haut qu’en début de printemps, était tout de même trop dangereux pour ne pas être pris en considération. Et le loup crème allait au devant de graves soucis de logistiques s’il continuait dans cette voie. Bientôt, il n’aurait plus assez de puissance, et de surface hors de l’eau pour lutter correctement contre le courant.

    Ce qu’elle redoutait se passa d’un seul coup. Avait-il mis la patte dans un trou, ou un dénivelé soudainement plus profond et important ? Elle le vit s’effacer d’un coup sous la surface de l’eau. Puis réapparaître, paniqué. Aquarelle, mûe par une pulsion de vouloir le sauver, glissa à l’eau, et tenta un semi morphisme de son corps, chose qu’elle ne réalisait que très rarement ;
    Ses pattes se firent palmées, sa fourrure devint imperméable, et son système respiratoire s’adapta à l’eau. Nageant comme jamais, elle alla à la rencontre de ce loup prit par le courant. Elle réussi à le rattraper, et se cala en dessous de lui, afin de le maintenir à la surface, et qu’il puisse respirer convenablement. Battant ses pattes pour se diriger vers la rive la plus proche, Aquarelle les guida hors de l’eau, et le laissa retrouver patte dans un endroit où l’eau leur arrivait aux genoux. Elle reprit sa forme initiale, avant de s’ébrouer, pour se sécher un peu, avant de se tourner vers le mâle clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Localisation : (saute) dans les pots de Nutella.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Cracher des flammes
♦ Partenaire ♦: Euhhh...

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Dim 15 Sep - 14:02

L'air frais et la chaleur du soleil me semblaient bien loin,à présent.Ici,il n'y avait que ténèbres,froid,et cruauté.Rien d'autre.Pour une fois,je voudrais bien sentir mes coussinets sur les pierres coupantes du torrent.Il parvint à sortir la tête de l'eau et à prendre une bouchée d'air,avant que je n'absorbe le liquide bleuté de nouveau.Mes poumons me brûlaient,comme enflammés par une flamme qui ne s'éteindra jamais.

Mon cœur allait lâcher,je le sens.Quelques secondes encore et je rejoindrais mes amis disparus et quitterait ce monde d'injustice.Mais je laisserais beaucoup de loups derrière moi.Et je ne pourrais jamais retrouver Emeraude.Mais là,une ombre noire plongea.Mon tueur ou...mon sauveur?

Le loup -qui était palmé,à savoir- réussit à m'attraper.Déjà je me sentais très doucement partir,et au moment où j'étais sûr de mourir,je fus porté par dessus le courant.Le vent souffla sur ma fourrure,et je pus enfin respirer un peu.Mais je sentis l'eau remonter,et je crachota des gerbes du liquide bleu.JE sentis enfin les galets sur mes pattes.Je n'étais pas mort.Je remonta sur ma berge et put enfin reconnaître l'odeur.

C'était la louve solitaire qu'il avait aperçut,l'autre jour!C'était elle qui l'avait sauvé?Mais pourquoi elle avait fait ça?J'observa ma sauveuse.Elle était d'un magnifique noir ébène,et ses deux yeux bleus vairons m'intriguaient.Il étaient chacun d'un couleur différente.Je souffla,mes yeux remplis de gratitude :

" Merci de m'avoir aidé. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Age : 23
Localisation : Comment savoir ?

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Espion(ne)
♦ Pouvoir ♦: Aquarelle est une polymorphe. C'est à dire, elle peut prendre l'apparence de n'importe quelle fome de vie (oiseau, poisson, ect...) du règhe animal.... De quoi devenir parano, hein ?
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Dim 15 Sep - 14:31

    Le loup blanc se releva et toussa un grand coup pour évacuer toute l’eau contenue dans ses poumons meurtris. Puis il remonta dans l’herbe, sur la berge, comme s’il voulait fuir le contact avec l’eau. Avec un petit sourire sans joie, la jeune polymorphe, soulagée, s’assit lestement sur son derrière, la longue queue s’enroula autour se ses pattes. Puis, négligemment, elle lécha une de ses pattes avant, comme pour en retirer l’eau, et les petites algues d’eau douce qui s’y était emmêlées. Elle les cracha sur le côté, parmi les fleurs, alors que le loup en face d’elle se confondait en remerciement :
    - " Merci de m'avoir aidé. "

    Elle planta ses yeux dans les prunelles… rouges feu du loup crème. Jamais elle n’avait vu pareille lueur. Elle avait certes déjà croisé Darth Fate et Héméra, mais leur rouge n’était pas comparable au brasier qui allumait les yeux de ce loup-là.
    Brasier qu’Aquarelle senti au fond d’elle, comme en écho. Le cœur battant, sans doute à cause de l’exercice physique qu’elle venait de fournir, elle lui fit un clin d’œil sympathique, et lui répondit d’un ton léger, quoiqu’encore un peu essoufflé :
    - Ya pas de quoi… C’est tout naturel.

    Puis, se redressant pour s’étirer les muscles du dos, elle ajouta, sur le ton de la conversation :
    - Puis-je savoir à qui ai-je l’honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Localisation : (saute) dans les pots de Nutella.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Cracher des flammes
♦ Partenaire ♦: Euhhh...

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Dim 15 Sep - 14:52

Je repris mon souffle doucement,et parvint à chasser la majorité de l'eau contenue dans ses poumons.La louve noire d'ébène s'assit et enroula sa longue queue sur ces pattes.Elle se lécha un de ses membres,et cracha à côté.Et pendant ce temps,elle n'arrêtait pas de me regarder.Ses yeux bleus me fascinaient.Il était si profonds...

La solitaire lui fit un clin d'oeil et répondit très légèrement :
-Ya pas de quoi...C'est tout naturel.

Je cligna des yeux,et m'apercut que ma fourrure trempée empestait le poisson,et que je m'étais coupé les coussinets sur les cailloux du torrent.Avec dégoût,j'entrepris de retirer les pierres du bout des dents.Il y avait un peu de sang,mais ce n'était rien de grave.

- Puis-je savoir à qui j'ai l'honneur?

La louve l'avait questionné.Il leva la tête,et planta ses yeux couleur de feu dans ceux bleus de l'inconnue.

" Rubis.Je suis Rubis.Et toi,qui est-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Age : 23
Localisation : Comment savoir ?

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Espion(ne)
♦ Pouvoir ♦: Aquarelle est une polymorphe. C'est à dire, elle peut prendre l'apparence de n'importe quelle fome de vie (oiseau, poisson, ect...) du règhe animal.... De quoi devenir parano, hein ?
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Dim 15 Sep - 19:35

    Sans la quitter des yeux, le loup a regard de baise se nettoya les pattes. Aquarelle baissa alors son regard, et vit du sang perler sur ses coussinets labourés par les pierres coupantes qui jonchaient le lit du torrent. Il avait dû se débattre contre le courant, et utiliser ses pattes comme ancres qui lui auraient servi de freins, et grace aux quels il aurait pu tenter de lutter contre le courant.

    La jeune femelle noire fronça les sourcils devant les petits sillons écarlates qui zébraient les pattes si claires du jeune mâle. Puis, comme s’il venait de se souvenir qu’Aquarelle lui avait posé une question, il releva la tête en sa direction, et planta de nouveau ses yeux rouge sang dans les siens. Cette fois-ci, la jeune louve polymorphe failli tressaillir devant l’intensité de cette couleur si peu commune, mais se retint de justesse. L’inconnu répondit alors :
    " Rubis. Je suis Rubis. Et toi, qui est-tu ?

    Sa voix était puissante et basse, et surprit légèrement Aquarelle. Elle pencha la tête, étudiant avec minutie ce que sa mémoire lui retranscrivait de la tessiture vocale de… Rubis ? Son nom était décidément bien avec son regard de braise, teinté de cette lueur brillante si particulière. Son nom à elle semblait si dérisoire… Aquarelle, sonnant comme une multitude de couleurs, de paysages et de formes possibles, de combinaisons infinies, mais qui n’égalera jamais la nature, car de teinte trop délavée, diluée. Etait-elle ainsi ? Pâle, et délavée, sans intérêt ?

    Elle décida cependant de jouer franc jeu, et déclina sa véritable identité à ce Fire qu’elle venait de sauver :
    - Je me nomme Aquarelle, jeune Fire. Ravie de te rencontrer.

    Oui, bon… Il était certainement plus vieux qu’elle, mais de toute façon, ce n’était qu’une manière de parler. Pour Aquarelle, l’age importait peu. C’était par nos actes et notre expérience qu’on pouvait être considéré comme sage. Pas par le nombre de lunes vécues. Mieux valait une vie courte et bien remplie qu’une vie longue et sans saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Localisation : (saute) dans les pots de Nutella.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Cracher des flammes
♦ Partenaire ♦: Euhhh...

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Mer 18 Sep - 18:35

Je baissa les yeux et continua ma tâche.Le sang avait cessé de couler,et maintenant je devais nettoyer le liquide écarlate séché.Je regarda doucement autour de moi,et m'aperçut que je n'avais pas prêté attention au temps,ces derniers jours.Le climat s'était un peu refroidi,et les feuilles des arbre se tentaient de rouges,de jaunes et de marron.Les dernières petites fleurs qui jonchaient le sol se raréfiaient.


"- Je me nomme Aquarelle, jeune Fire. Ravie de te rencontrer."


Je n'avais pas remarqué que la louve noire aux reflets bleus me fixait.Aquarelle.Ce nom fit comme un résonnement dans mon esprit.Il l'avait déjà entendu,mais où?Je plissa les yeux,et plongea dans mes souvenirs.Je ne dis mot pendant un moment,sondant dans ma mémoire.Ah.Voilà.C'était pendant la saison où les feuilles réapparaissaient sur les branches des arbres et où le soleil se couchait plus tard.J'étais en train de manger un jeune lapin particulièrement juteux quand j'avais surpris la conversation de deux de mes camarades.Un mâle et une femelle,il me semble.Ils chuchotaient des mots,et comme je n'avais pas fais attention à leurs paroles,je ne me souvins que de :

" Aquarelle...solitaire...plusieurs formes...Ermite..."

Mais non.Je ne souvenais que de ça.Je replongea dans la réalité,et fixa la prénommée Aquarelle.

" Enchanté,Aquarelle.Qu'est qui t'amène ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Age : 22
Localisation : Dans ta tête 8)

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Gardien(ne)
♦ Pouvoir ♦: Ramener les Morts durant un court moment
♦ Partenaire ♦: --

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Jeu 14 Nov - 12:12

[Aquarelle, à toi Smile]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Age : 23
Localisation : Comment savoir ?

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Espion(ne)
♦ Pouvoir ♦: Aquarelle est une polymorphe. C'est à dire, elle peut prendre l'apparence de n'importe quelle fome de vie (oiseau, poisson, ect...) du règhe animal.... De quoi devenir parano, hein ?
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Mer 20 Nov - 22:11

Le loup en face d’elle sembla un instant décontenacé par ce qu’elle venait de dire. La connaissait-il déjà ? En avait-il entendu parlé ? Mais jusqu’à quel point la rumeur de la louve l’avait-elle précédé ? Aquarelle se tendit soudain. Elle venait de réaliser à quel point elle était mal à l’aise par cette idée. Que savait Rubis d’elle, exactement ?
Avait-il un avis, la jugeait-il déjà ?

Et pourquoi la femelle polymorphe ne voulait pas, mais pas du tout, que le jeune loup au pelage clair ait une mauvaise image d’elle ? Elle voulait bien se faire voir. Peut-être deviendrait-il son ami ? Ce loup l’intrigait, et elle avait comme cette étrange impression de l’avoir toujours connu. En réalité, elle ne le connaissait à peine, et ça, Aquarelle en était bien consciente. Par quel moment, dans le passé, auraient-ils pu se rencontrer ?
" Enchanté,Aquarelle.Qu'est qui t'amène ici?”

L’oreille gauche de la concernée eut un petit mouvement rapide vers l’avant, comme un réflexe. Elle planta ses yeux océan dans le brasier de Rubis. Aquarelle… Son nom avait une toute autre tonalité, moulé dans la voix grave du mâle crème.
Elle mit un peu de temps à répondre :
“Je ne faisais que profiter du beau temps et de cette superbe journée que nous offre le Kô… Et toi, jeune guerrier ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 557
Age : 22
Localisation : Dans ta tête 8)

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Contrôle de l'esprit d'un autre loup. Sentiements, pensées, etc...
♦ Partenaire ♦: Je suis ma seule Souveraine.

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Ven 21 Mar - 11:50

[Rubis, c'est ton tour Smile]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Age : 23
Localisation : Comment savoir ?

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Espion(ne)
♦ Pouvoir ♦: Aquarelle est une polymorphe. C'est à dire, elle peut prendre l'apparence de n'importe quelle fome de vie (oiseau, poisson, ect...) du règhe animal.... De quoi devenir parano, hein ?
♦ Partenaire ♦: Aucun

MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   Dim 25 Mai - 14:14

[Rubis, up ? What a Face]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sous le feu d'un été mourrant   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous le feu d'un été mourrant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Power :: Spirit of Fire :: Territoires :: Le ruisseau poissoneux-