AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le Design' d'Hiver est arrivé, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ♥️
Bienvenue sur le Forum ♥️
N'oubliez pas de voter pour WP Wink
Un Nouvel Event est arrivé, n'hésitez pas à vous rendre dans la partie adéquate pour en savoir plus Smile
N'hésitez pas à aller lire le dernier numéro du Wolf Daily :3

Partagez | .
 

 Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 747
Age : 25
Localisation : Avec ma meute et ma famille

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Téléportation
♦ Partenaire ♦: Alaska (décédé)

MessageSujet: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Ven 18 Jan - 5:27

[J’inaugure le nouveau territoire en même temps d’annoncer mon come-back! Smile]

Whitefang errait sur le territoire des Shadow, au camp il avait dit et insister pour que ce soit son tour de patrouiller les terres de la meute. Alors il commença son tour de garde. Marécage? Rien à signaler, la Montagne? Comme d’habitude, la Corniche et la Clairière? Aussi calme que le reste. L’Alpha laissa ses pas le guider penaud jusqu’à la Plage aux Coquillages. Le loup mexicain prit une grande respiration, l’air glacé de l’hiver lui brula une bonne partie de ses voies respiratoires, mais cette douleur lui prouvait qu’il était encore bien vivant, mais la guerre avait brisé quelque chose en lui et sans cesse sa propre voix lui revenait en tête

Alors va régler ça avec elle…

Pourquoi il avait été incapable de se battre contre Sharka? Pourquoi!? Cette question le rendait fou, était-ce ce lien de sang qu’elle partageait avec Alaska? Ou simplement qu’elle lui ait sauvé la vie par le passé? Ou pire encore, s’il n’avait pas la carrure d’un Alpha? S’il avait laissé la vie sauve à la louve de feu par faiblesse de sa part? Mais qu’est-ce qui lui prenait enfin! Sur ce il poussa un grognement, les babines bien relevé, on aurait pu croire qu’un ennemi se tenait devant lui, mais le seul ennemi présent c’était son esprit brisé et torturer, par ses propres paroles, par ses propres actions ou inaction. Même son combat contre Amber le torturait, lui qui avait toujours eu un grand contrôle de lui-même, comment avait-il pu perdre les pédales à ce point et devenir cet autre loup si agressif? Pourquoi autant de question et si peu de réponse? Whitefang grogna une autre fois et cette fois frappa de plein fouet un petit rocher avec sa patte. L’Alpha avait réussit à retrouver un semblant de paix intérieur, mais le craquement d’une branche derrière lui le remit en alerte, mais l’odeur qui lui parvint au museau le rassura c’était un Shadow, l’Alpha n’avait seulement pas encore identifié lequel. Alors sans détourné son regard de la mer, il déclara d’un ton calme, mais autoritaire, qui masquait complètement sa rage. :


-Sors de la veux-tu!? Je n’ai pas envie de jouer à cache-cache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Age : 19
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Dim 20 Jan - 12:04

-Sors de la veux-tu!? Je n’ai pas envie de jouer à cache-cache. Hurla l'Alpha au vide. Car Jewel n'était absolument pas en train de l'observer. Elle s'était levée à l'aube dans le but de venir inspecter les territoires, et pour se dégourdir les pattes, par la même occasion. Elle avait terminé sa ronde et était désormais libre de se divertir ou de se reposer, mais au lieu de cela elle était venue à la plage aux coquillages. La protectrice adorait venir respirer l'air frais de la mer, et perfectionner son pouvoir grâce à l'eau de celle-ci. S'avançant lentement, Jewel répliqua :

- Pardonnez moi de vous importuner, voulez-vous que je passe mon chemin ?
Le vouvoiement. Alaska avait interdit son utilisation avec elle, mais qu'en était-il de Whitefang ? Jewel avait beaucoup de mal à tutoyer ses Alphas, tant qu'elle avait de respect et d'admiration pour eux. Ils étaient comme des dieux vivants, un trésor inestimable à ses yeux, qu'elle protègerait jusqu'à sa mort. Désormais à la hauteur de l'Alpha, elle s'avança légèrement plus afin que ses pattes soient atteintes par les vagues arrivant de la mer. Jewel aimait sentir l'eau sur sa fourrure cependant, en la présence de son Alpha, elle ne s'autorisa qu'à mouiller ses pattes. Décryptant les traits impassibles du Loup Mexicain, la protectrice se demanda ce qui avait put l'amener ici. Attendant une réaction de l'Alpha, elle dirigea son regard d'or vers la mer, bercée par le son des vagues s'écrasant sur le sable fin orné de coquillages de toutes les couleurs.

[Désolé c'est court mais je dois y aller Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 747
Age : 25
Localisation : Avec ma meute et ma famille

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Téléportation
♦ Partenaire ♦: Alaska (décédé)

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Mer 23 Jan - 20:06

Whitefang détourna le regard et vit une louve blanche s’approcher de lui. Ce n’était pas Alaska, mais plutôt Jewel, sa protectrice aux yeux d’or.

- Pardonnez moi de vous importuner, voulez-vous que je passe mon chemin ?

L’Alpha regarda autour de lui, comme s’il cherchait quelqu’un, mais il n’y avait personne d’autre. Puis il déclara :

-Mais non, reste la plage est assez grande pour nous deux et un peu de compagnie ne me ferais pas de tord.

La louve approcha, jusqu’à lui pour laissé tremper les pattes dans l’eau. Il eut un sourire avant de porter son regard au loin, suivant celui de Jewel. Il contemplait l’horizon en silence. Seul le bruit des vagues qui venait s’écrasé à leurs pieds résonnait dans ce paysage paisible. Whitefang ne savait pas quoi faire de ce silence. Le briser et lancer un sujet de conversation? Ou seulement admirer le paysage enchanteur. Mais il avait quelques interrogation et il espérait que Jewel aurait la réponse, alors il se lança :

-Alors comment va l’entrainement des petits monstres?

Le loup mexicain regarda la louve avec un petit sourire, il était bien content que ce soit la Protectrice qui ait reçu la charge de 3 de ses jeunes. Pourtant ce n’était pas ce qui le tracassait, il avait seulement prit cette excuse, pour chasser ce fantôme qui le hantait dans sa tête ou du moins le repousser encore quelques instant, le temps de prendre des nouvelles de Kilio, Myosotis et Reiko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaska
Admin
avatar
Messages : 2108
Age : 21
Localisation : Sur mes Terres

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Alaska peut couvrir son corps d'une fine couche de glace, la rendant insensible.
♦ Partenaire ♦: Whitefang

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Lun 11 Fév - 18:39

[c'est à Jy' Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-power.forumgratuit.org
Messages : 115
Age : 19
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Mar 26 Fév - 14:58

- Alors comment va l’entrainement des petits monstres?

Petit monstre était effectivement un surnom correspondant tout à fait à la petite marmaille. En tout cas, il allait à la perfection à Reiko. Myosotis avait l’impétuosité de son père mais la réflexion de sa mère lorsqu’il s’agissait de battre son frère. Quoi qu’en y réfléchissant un instant, Whitefang devait être tout aussi impétueux qu’Alaska dans certains moments. Ces deux là étaient vraiment faits l’un pour l’autre, leur deux caractères étaient si semblables. Arrêtant là sa réflexion, Jewel commença à expliquer à son Alpha ce qu’il voulait savoir :

- Petit monstre, oui, c’est comme ça qu’on pourrait qualifier Reiko, ça lui va vraiment bien !

Souriant un instant, elle reprit :

- L’entrainement se passe plutôt bien. Kilio m’impressionne beaucoup, il sait très bien doser sa force mais doit apprendre à se réceptionner correctement. Myosotis est sur-motivée par la rivalité qui l’oppose à son frère, c’est un excellent stimulant pour elle. Elle a hérité d’un caractère impétueux mais qui sait être très réfléchie lorsqu’il le faut. Ce sera une redoutable combattante, mais elle devra toutefois faire attention à ne pas se laisser gagner par l’envie de combattre et d’en oublier la stratégie. Venons-en au petit monstre !


Jewel avait dit ça sur un ton amusé. Reiko était vraiment si bien qualifié par ce surnom.

- De toute évidence, il a une belle estime de lui-même. J’irai même jusqu’à dire qu’il en a un peu trop. Il a tant confiance en lui qu’il en vient à trouver inutile le fait de savoir doser sa force, pensant qu’il lui suffira de laisser parler ses muscles pendant le combat. Il va vraiment falloir qu’il grandisse et se rende compte que tout est important dans la vie. Son impétuosité et son envie de gagner Myosotis l’ont fait faire n’importe quoi à son premier essais, mais je dois avouer que lorsqu’il s’est concentré, il m’a plutôt impressionné. Il faut capter son attention, et une fois que l’on l’a, vous pouvez être sur et certain qu’il va donner le meilleur de lui-même. Son premier saut sur mes blocs de glaces était justement dosé et il a sut se servir de ses griffes pour minimiser le risque de glissade. Il sera très certainement un combattant plein de ressources, mais il faudra toutefois lui faire comprendre que la stratégie et l’entrainement sont essentiels pour un bon combat.


Achevant sa phrase, Jewel commença à s’interroger quand au prochain entrainement des jeunes. Elle pensa qu’il serait bon de demander son avis au père.

- Je m’apprête à leur faire commencer un autre entrainement. Auriez-vous une préférence quand au sujet de la séance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 747
Age : 25
Localisation : Avec ma meute et ma famille

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Téléportation
♦ Partenaire ♦: Alaska (décédé)

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Mar 26 Fév - 20:43

Un sourire apparut sur le visage de Whitefang, rien ne l’étonnait dans les dire de Jewel. Un Kilio équilibré, Myosotis toujours compétitrice, mais en plein contrôle d’elle-même et Reiko… Reiko une catastrophe sur quatre patte, trop compétiteur et qui a oublier l’utilité d’une tête sur les épaules et oui ça c’était son garçon. Malgré tout, il était fier des progrès de ses louveteaux, l’Alpha avait maintenant bien hâte d’avoir des nouvelles de l’entrainement d’Imalys et d’Aloe. Puis la louve blanche le tira de ses pensées :

-Je m’apprête à leur faire commencer un autre entrainement. Auriez-vous une préférence quand au sujet de la séance ?

Le père des louveteaux réfléchis un instant, non il n’avait aucune préférence sur le sujet de l’entrainement, de plus, il faisait entièrement confiance à leur Mentor :

-Je te laisse carte blanche pour cette question Jewel, je te fais pleinement confiance. N’hésite pas à les brasser un peu, surtout Reiko, étant le dernier il croit qu’il a tout à prouver à tout le monde et parfois il peut exagérer.

Whitefang se détourna vers l’océan, quand soudain l’image de lui tournant le dos à Sharka durant la bataille le frappa de plein fouet, alors il demanda à son interlocutrice :

-Dit moi Jewel… durant cette guerre… as-tu… as-tu pris des décisions qui te semblait étrange? Comme si tu trahissais la meute?

Son regard fixait toujours l’horizon, il n’avait pas le courage et la force de regarder la louve blanche dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Age : 19
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Mer 27 Fév - 16:33

-Dit moi Jewel… durant cette guerre… as-tu… as-tu pris des décisions qui te semblait étrange? Comme si tu trahissais la meute?

Il y en avait eu une, oui. Elle avait effectivement senti son cœur se déchirer, tant il ne pouvait plus supporter la culpabilité qu’il enfermait en cet instant terrible. Elle avait en effet ressenti cette impression de trahison, comme si elle avait abandonné la meute, comme si elle était passé d’un camp à un autre. Cette décision, elle ne l’avait jamais envisagée. Elle s’était imaginé le pire du pire, s’était préparée à tout, sauf à ça. Jamais Jewel ne s’était posé la question de quelle parti il faudrait prendre, entre l’Alpha, et la sœur inquiète. Jamais la protectrice ne s’était posé la question de l’élément le plus important entre la fidélité et la loyauté à un ordre de son Alpha, ou à une action qui serait dictée par son cœur. Jamais, non au grand jamais elle n’aurait pensé devoir choisir entre l’obéissance et la fidélité à Alaska qu’elle s’était juré de toujours tenir, et les supplications d’une sœur inquiète pour deux membres de sa famille. La protectrice prit difficilement la parole, le ton lourdement chargé en regret et surtout, empli de haine envers elle-même.

- Oui.. Lorsque j’ai combattu Mórrígan.. Je.. Je n’ai pas donné le meilleur de moi-même. J’aurais pu la mettre hors d’état de combattre, et ainsi elle n’aurait pu aller déranger Alaska durant son combat mais.. Je ne l’ai pas fait. J’ai combattu en essayant de la repousser loin du combat entre Alaska et Sharka, mais je me suis fait battre… Lorsqu’elle m’a envoyé à terre, j’aurais très bien pu me relever mais.. Mais je ne l’ai pas fait. J’aurais du continuer à me battre et à l’empêcher d’approcher Alaska, mais.. mon cœur m’a dit de la laisser sauver ses deux sœurs et.. bêtement je l’ai écouté, et je suis passée au combat suivant.. Jamais je n’ai eu un choix aussi difficile à faire.. Et si vous saviez comme je regrette d’avoir prit une telle décision.. J’ai vraiment l’impression d’avoir trahis la confiance d’Alaska..


Inspirant profondément pour se reprendre, Jewel ferma ses beaux yeux et les rouvrit changés. Ils étaient désormais neutres, et n’exprimaient plus la tristesse et la peine que renfermait pourtant son cœur en ce même instant. Alors, d’un ton calme, elle demanda à son interlocuteur :

- Je sens à votre voix que vous avez-vous aussi, le même sentiment de culpabilité emplissant votre cœur. Mais le votre semble bien plus complexe que le mien. Que se passe-t-il, Whitefang ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 747
Age : 25
Localisation : Avec ma meute et ma famille

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Téléportation
♦ Partenaire ♦: Alaska (décédé)

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Mer 27 Fév - 21:13

Um bref regard à la louve blanche lui fit savoir qu’il n’était pas le seul à se demander si ce qu’il avait fait était bien ou mal. Puis elle lui expliqua :

- Oui… Lorsque j’ai combattu Mòrrigan … Je… Je n’ai pas donné le meilleur de moi-même. J’aurais pu la mettre hors d’état de combattre, et ainsi elle n’aurait pu aller déranger Alaska durant son combat mais... Je ne l’ai pas fait. J’ai combattu en essayant de la repousser loin du combat entre Alaska et Sharka, mais je me suis fait battre… Lorsqu’elle m’a envoyé à terre, j’aurais très bien pu me relever mais... Mais je ne l’ai pas fait. J’aurais du continuer à me battre et à l’empêcher d’approcher Alaska, mais... mon cœur m’a dit de la laisser sauver ses deux sœurs et... bêtement je l’ai écouté, et je suis passée au combat suivant... Jamais je n’ai eu un choix aussi difficile à faire... Et si vous saviez comme je regrette d’avoir prit une telle décision... J’ai vraiment l’impression d’avoir trahis la confiance d’Alaska... Je sens à votre voix que vous avez-vous aussi, le même sentiment de culpabilité emplissant votre cœur. Mais le votre semble bien plus complexe que le mien. Que se passe-t-il, Whitefang ?

Whitefang eut un léger petit rire et raconta à son tour :

-Alors toi aussi tu as été face à l’une de ses demi-sœur…

Il prit une position assise et regarda la Protectrice avant de continuer :

-Ce jour la, j’ai affronté Sharka, j’avais réussis à la renverser sur le dos, elle était sans défense, il ne me restait qu’à l’achever et lui trancher la gorge, mais je n’ai pas pu…

Le loup mexicain laboura le sol de ses griffes, les images du combat revenaient dans sa tête encore et encore, mais malgré les remords et la rage qui lui arrachait le cœur, il continua d’expliquer :

-Je… je l’ai laissé partir… je l’ai laissé partir affronter Alaska. J’aurais pu finir cette guerre en notre faveur, je n’ai pas su honorez notre meute à cause d’un coup de croc que je n’ai pas donné, un simple coup de croc au travers de sa gorge et tout était fini. Je ne mérite pas d’être le mâle Alpha des Shadows…

Même s’il regardait toujours la louve blanche, c’était comme s’il avait dit ses dernière parole à son intention, puis il détourna le regard. Il avait honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Age : 19
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Ven 1 Mar - 17:31

-Alors toi aussi tu as été face à l’une de ses demi-sœur…Ce jour la, j’ai affronté Sharka, j’avais réussis à la renverser sur le dos, elle était sans défense, il ne me restait qu’à l’achever et lui trancher la gorge, mais je n’ai pas pu…Je… je l’ai laissé partir… je l’ai laissé partir affronter Alaska. J’aurais pu finir cette guerre en notre faveur, je n’ai pas su honorez notre meute à cause d’un coup de croc que je n’ai pas donné, un simple coup de croc au travers de sa gorge et tout était fini. Je ne mérite pas d’être le mâle Alpha des Shadows…

La honte. C’était le premier sentiment auquel on pensait en entendant les sonorités de la voix de l’Alpha. Jewel jeta un coup d’œil à Whitefang, qui avait cessé de la regarder. On pouvait aisément lire son mal-être et sa culpabilité en son regard, même lorsqu’il n’était pas plongé dans le votre. Le loup mexicain, habituellement si fier et orgueilleux, respirait le mal-être qui pesait sur son cœur. Il avait mal, et semblait se détester. La culpabilité lui avait fait bien du mal, et continuait encore, visiblement. La protectrice redirigea son regard sur la mer, puis répondit, d’un ton désormais plus calme que lorsqu’elle avait conté sa propre expérience. Elle se voulait rassurante et apaisante. Sa voix voluptueuse prenait des sonorités semblables à celle d’une mère parlant à ses petits.

- Vous êtes plus que digne d’être l’Alpha mâle des Shadows, Whitefang. Et vous savez pourquoi ?


Jewel avait jeté un petit coup d’œil à Whitefang, en posant sa question. Redirigeant son regard d’or vers l’océan, elle poursuivit.

- Parce que vous rendez Alaska heureuse. Vous lui avez redonné le sourire, Whitefang. C’est grâce à vous qu’elle en est là aujourd’hui. C’est grâce à vous qu’elle a pu devenir mère de 5 merveilles. Vous la comblez de bonheur, Whitefang, et c’est tout ce qui compte.


Une vague plus imposante que les autres vint s’échouer sur la plage, éclaboussant légèrement les deux loups. Les embruns de l’étendue salée vinrent virevolter autour du museau de la belle, avant de terminer leur course dans son pelage. Fermant les yeux pour apprécier la fraicheur de l’eau, Jewel se laissa submergée par un de ses nombreux souvenirs de la guerre. « Je te suivrais partout, Whitefang, jusqu’au bout du monde. » Rouvrant ses yeux avec délicatesse, la protectrice ajouta :

- L’important pour un Alpha n’est pas d’être à l’image de sa meute, mais de la diriger et s’en occuper avec soin et bienveillance. Et c’est tout à fait ce que vous faites. Comment voudriez-vous être, comme les Fires nous décrivent, peut-être ? Vous vous imaginez qu’être un tyran sanguinaire assoiffé de sang serait mieux comme Alpha ? Et bien si c’est le cas, vous vous trompez lourdement. Vous êtes parfait tel que vous êtes, Whitefang, car vous rendez Alaska heureuse, et c’est le plus important.


Se rappelant les dures heures d’entrainement qu’elle avait suivit auprès d’Alaska, lorsque cette dernière s’entrainait elle-même pour se maintenir en forme à la vue du grand combat, elle ajouta :

- Et puis, quelque part, c’est mieux ainsi. Alaska a put affronter Sharka, et c’était la raison principale de cette guerre, n’est-ce pas ? Si vous l’aviez tuée avant même qu’Alaska ait pu en découdre, cela n’aurait eu aucun sens. Et je pense qu’Alaska aurait été vexée, et se serait sentie comme vide, sans ce combat qu’elle désirait tant.


Retournant à nouveau son regard vers l’Alpha mâle, elle ajouta :

- Vous avez bien agit, Whitefang.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 747
Age : 25
Localisation : Avec ma meute et ma famille

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Téléportation
♦ Partenaire ♦: Alaska (décédé)

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Sam 2 Mar - 3:18

Le loup mexicain fuyait le regard de la louve blanche puis sa voix, calme et rassurante se fit entendre :

-Vous êtes plus que digne d’être l’Alpha mâle des Shadows, Whitefang. Et vous savez pourquoi ?

L’alpha releva un sourcil en attendant la suite, Jewel regardait l’océan :

- Parce que vous rendez Alaska heureuse. Vous lui avez redonné le sourire, Whitefang. C’est grâce à vous qu’elle en est là aujourd’hui. C’est grâce à vous qu’elle a pu devenir mère de 5 merveilles. Vous la comblez de bonheur, Whitefang, et c’est tout ce qui compte.

Soudain une vague se fracassa contre leur rocher, le loup alpha ne broncha pas, légèrement perdu dans ses pensées. Puis entendant la voix de la protectrice, les oreilles de Whitefang pointèrent dans sa direction, le sortant immédiatement de sa rêverie :

- L’important pour un Alpha n’est pas d’être à l’image de sa meute, mais de la diriger et s’en occuper avec soin et bienveillance. Et c’est tout à fait ce que vous faites. Comment voudriez-vous être, comme les Fires nous décrivent, peut-être ? Vous vous imaginez qu’être un tyran sanguinaire assoiffé de sang serait mieux comme Alpha ? Et bien si c’est le cas, vous vous trompez lourdement. Vous êtes parfait tel que vous êtes, Whitefang, car vous rendez Alaska heureuse, et c’est le plus important. Et puis, quelque part, c’est mieux ainsi. Alaska a put affronter Sharka, et c’était la raison principale de cette guerre, n’est-ce pas ? Si vous l’aviez tuée avant même qu’Alaska ait pu en découdre, cela n’aurait eu aucun sens. Et je pense qu’Alaska aurait été vexée, et se serait sentie comme vide, sans ce combat qu’elle désirait tant.

Surpris par ça déclaration, Whitefang dévisagea la louve blanche pendant quelques seconde, avant de changer son poids d’une patte à l’autre cherchant un moyen de contredire Jewel, mais rien ne lui venait en tête, la protectrice avait complètement raison, s’il aurait tué Sharka ce jour la, peut-être aurait-il perdu Alaska? Et s’il aurait tué Sharka, les Shadow aurait été alors officiellement déclaré sanguinaire et sans cœur. Alors il arrêta de lutter et soupira :

-Tu as complètement raison Jewel, c’est peut-être finalement une bonne chose que je ne l’ai pas tué. Je… je voulais te remercier, pour m’avoir dit ce que tu viens de me dire, c’est très apprécier.

Le loup mexicain se releva et déclara sur un ton humoristique :

-Une dernière chose! Ne me vouvoies pas, ça me donne l’impression d’être un vieux sage grisonnant.

Puis il éclata de rire, cette discution lui avait vraiment fait un bien fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaska
Admin
avatar
Messages : 2108
Age : 21
Localisation : Sur mes Terres

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Alaska peut couvrir son corps d'une fine couche de glace, la rendant insensible.
♦ Partenaire ♦: Whitefang

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Ven 15 Mar - 20:28

[Je lock ou .. ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-power.forumgratuit.org
Messages : 747
Age : 25
Localisation : Avec ma meute et ma famille

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Alpha
♦ Pouvoir ♦: Téléportation
♦ Partenaire ♦: Alaska (décédé)

MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   Sam 16 Mar - 3:12

[personnellement je crois que oui ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les blessures de l’esprit sont plus longues à guérir que celle qui sont physique [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le peuple juif est-il supérieur ?
» Eli' ○○ ❝ Les femmes n'aiment pas indiquer leur âge parce qu'elles sont trop modestes pour révéler qu'elles sont belles depuis longtemps. ❞ [U.C.]
» Sonja ∗ Froids sont les mains, les os et les coeurs. Froids sont les voyageurs loin de leurs demeures.
» Les drogues sont un défi à l’esprit ▬ Livia
» [terminé] La vie est courte, mais les journées sont longues ⊱ LEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Power :: Spirit of Shadow :: Territoire :: La Plage aux Coquillages-