AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le Design' d'Hiver est arrivé, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ♥️
Bienvenue sur le Forum ♥️
N'oubliez pas de voter pour WP Wink
Un Nouvel Event est arrivé, n'hésitez pas à vous rendre dans la partie adéquate pour en savoir plus Smile
N'hésitez pas à aller lire le dernier numéro du Wolf Daily :3

Partagez | .
 

 UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Ven 4 Jan - 12:39

Un nuage passa devant le soleil, il faisait sombre. Et de petits flocons de neige commençaient à tomber. Après tout c'était normal, l'hiver s'annonçait. Tous en restant plus discrète que son ombre, une jeune louve s'avançait à pas de velours dans la forêt. Lunafulgur avait toujours été ce que l'on appelle une louve discrète. Elle savait se faufiler partout, sans que personne ne la voie. Là, son alpha, Alaska, lui avait donné pour mission une infiltration chez les Fire. Lunafulgur avait même réussit à en prendre l'odeur. Elle en avait même oublié qu'elle s'infiltrait dans le territoire de sa meute, toujours avec l'odeur des Fire.
La jeune louve sursauta. Un bruissement se fit entendre. Lunafulgur sortie ses crocs. Elle savait que quelqu'un arrivait. On la pistait. La jeune louve était prête à bondir, attendant que son adversaire se montre.

Mais, qui ça peu bien être? J'ai toujours réussit à passer en dehors de la vigilance des gardiens. Est-ce au moins un Shadow? Ah! Si je n'étais pas tombé dans ce champs de fleurs, mon odorat serait encore assez fort pour savoir de qui il s'agit. Et puis, je n'ai rien à craindre. Juste à me cacher, et au pire, courir jusqu'à notre Alpha. Alaska ne laissera personne me faire du mal! Sur ce fait, j'en suis certaine. Mais, même si elle pensait ça, Luna avait quand même peur. Car, si le loup l'attaquait, elle n'était pas sur à cent pour cent d'en sortir vainqueur. Elle n'était pas vraiment au meilleur de sa forme. Cela faisait plusieurs jours qu'elle n'avait pas dormit pour avoir le plus d'informations, et elle avait dû rentrer assez rapidement, pour éliminer beaucoup de risque de se faire prendre par un loup des Fire. La jeune louve, de ses yeux bleu nuit, observa a attentivement au tours d'elle et vit enfin d'où venait cette présence. Elle remarqua alors une tache anormalement blanche parmi les tronc des arbres. Elle en conclut que son "agresseur" était là.


Dernière édition par Lunafulgur le Dim 13 Jan - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 6 Jan - 14:13

Jewel s'était levée à l'aube afin de faire le tour des territoires de sa meute. Elle avait coutume de toujours commencer par la clairière épineuse, cependant en se levant, la louve arctique se fit la réflexion que garder d'anciennes habitudes était mauvais. En effet, si elle répétait chaque jour le même itinéraire, il serait plus facile pour les loups désirant s'infiltrer de passer à travers les mailles de son filet. Sa surveillance serait moins efficace, et les petits fouineurs en profiteraient surement. C'est pourquoi cette fois-ci elle commença par le bord de mer. Elle inspecta minutieusement les corniches vertigineuses, et comme elle voyait toute la plage depuis ces dernières, en profita pour inspecter un moment la plage aux coquillages. Une fois ceci fait, elle prit la direction des montagnes du ciel, où elle ne put s'empêcher de s'arrêter un instant pour apprécier la vue à sa juste valeur. Le levé du soleil était tout simplement splendide, ses rayons illuminant les territoires des Shadows rendaient le spectacle à couper le souffle. Mais la protectrice ne put s'extasier d'avantage sur le panorama, reprenant rapidement sa route vers le dernier endroit non inspecté : La clairière épineuse. Cela tombait bien, elle devait justement repérer l'endroit pour réfléchir à l'entrainement de ses élèves, et il se trouvait qu'elle n'avait pas encore eut le temps de le faire. C'était parfait, elle inspecterait les lieux tout en repérant les endroits adéquats à l'entrainement des petits.

Seulement, à peine fut-elle arrivée que la louve des neiges sentit une odeur bien connue des Shadows : Celle d'un(e) Fire. Grognant machinalement à la senteur immonde, elle se mit en route, accélérant le pas, pour débusquer l’intrus. Lorsque ses sens l'avertirent que sa cible n'était plus très loin, Jewel ralentit, se tapissant, son ventre à quelque centimètres du sol, frôlant la neige fraiche de cette nuit. Le terrain avantageait la protectrice, qui se fondait parfaitement dans le décor. De plus, elle avait apprit à se servir de l'épaisseur de la neige à son avantage pour atténuer ses bruits de pas. Désormais, elle pouvait sentir les moindres détails de l'odeur émanant de l'intrus. C'était une jeune femelle d'environ 1 ans. Une autre odeur vint perturber les sens de la femelle, une fragrance de fleurs. Peut-être l'intruse s'était-elle roulée dans un champs afin de masquer son odeur ? C'était raté, cela ne faisait que chatouiller le nez de sa poursuivante. Tapie derrière un buisson, Jewel put enfin apercevoir sa cible. La femelle semblait elle aussi avoir l'avantage du terrain pour se cacher, puisque son pelage était lui aussi de la pureté de la neige. De toute manière, cela ne lui serait pas d'une grande aide, puisqu'elle n'aurait plus l'occasion de se cacher dans quelques instants. Alors la protectrice hésita un instant. Devait-elle lui bondir dessus par derrière et mettre immédiatement fin à ses jours, ou d'abord recueillir des informations quand à sa présence sur des territoires lui étant interdis ? La louve des neiges opta pour la seconde option.

La louve arctique se tapit alors une dernière fois au sol, et s'attela à contourner l'intruse afin d'être face à cette dernière. Lorsqu'elle eut fini de se mettre en position, Jewel se releva et reprit une posture plus fière et impressionnante. La tête haute, la protectrice sortit du buisson où elle s'était relevée. Se tenant droite, elle avançait avec prestance, et s'arrêta à un mètre de la louve au pelage blanc. Alors, elle énonça, d'un ton froid chargé en reproches et en animosité :

- Que fais-tu ici, Fire. Tu devrais savoir que pénétrer le territoire des Shadows signe l'arrêt de mort de tout loup appartenant à votre détestable meute. Alors quoi ? Espérais-tu rapporter des informations à ton Alpha, pour que celle-ci vienne ensuite s'infiltrer d'elle-même au sein de notre camp, afin de défier Alaska ? Comme tu es naïve. Tu aurais du te douter que tu ne réussirais pas à arriver jusqu'à notre tanière. Mais je dois avouer que tu as du mérite. Tu as su éviter la surveillance de mes compagnons, ce qui n'est pas rien. Mais ton chemin s'arrête ici. Parle, que viens tu faire chez nous ? Je ne te conseille pas de rester silencieuse, car dans tu n'as qu'une option : Parler, et pouvoir fuir. Si tu laisses passer cette chance, je n'hésiterais pas. A toi de voir ce que tu désires. La vie, ou bien la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 6 Jan - 14:32

Luna se retourna d'un coups, les crocs à découvert, elle grogna. Qui était-elle. Et comment avait-elle pu oser la comparer à quoi? UNE FIRE?! Lunafulgur garda le silence tout en l’observant. Elle ne voyait pas comment répondre à cette accusation humiliante? Jamais elle n'aurait trahi Alaska! Jamais! Alaska était pour elle ce qu'il y avait de plus précieux sur ce territoire! Et bien même de plus loin! Comment osait-on lui faire ça?! Et pourquoi? Elle n'était pas une Fire ! Luna se redressa de tous son corps et la regarda de ses yeux bleu ténébreux. Elle lui parla d'une voix aussi glaciale que l'air environnant, rompant le silence tendu qui s'était installé.

- Je ne sais pas qui tu es louve, ni que veux tu, ni même comment tu oses dire que je suis à la solde de cette Sharka Mais ce que je sais c'est que tu vas te pousser de mon chemin et me laisser aller voir Alaska. Je n’obéis à personne à par à mon alpha. Je n'ai que faire de perdre mon temps avec une louve tel que toi.

Intérieurement, Lunafulgur bouillait. Comment pouvait-on la comparer à une FIRE: La jeune louve grogna de plus belle, et cria sur la jeune personne qui lui faisait fasse.

JE NE SUIS PAS UNE FIRE! Qu'est ce qui te fait croire ça?!

Elle avait toujours vécu parmi les Shadows, elle n'avait aucun parent chez cette meute adverse, pourquoi et comment pouvait on la confondre avec eux. Et petit à petit, la louve perdait son calme.


Dernière édition par Lunafulgur le Dim 13 Jan - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 6 Jan - 15:20

- Je ne sais pas qui tu es louve, ni ce que tu veux, ni même pourquoi tu oses dire que je suis à la solde de cette Sharka Mais ce que je sais c'est que tu vas te pousser de mon chemin et aller me laisser voir Alaska. Je n’obéis à personne à par à mon alpha. Je n'ai que faire de perdre mon temps avec une louve tel que toi.

Puis, la louve sembla s'énerver d'avantage, et ajouta, en hurlant : JE NE SUIS PAS UNE FIRE! Qu'est ce qu'il te fait croire ça?!

Jewel resta un instant surprise par une telle réaction. L'intruse espérait-elle qu'un tel cinéma marcherait ? C'était tout bonnement risible. La protectrice ne savait pas comment réagir, devait-elle rire, ou bien attaquer sa cible qui ne semblait pas décidée à coopérer ? Pour l'avoir fait sourire, elle décida de lui laisser une chance, entamant un dialogue qui s'annonçait pour le moins mouvementé et amusant, de par la naïveté de son interlocutrice. C'est avec un petit sourire étendant sa babine que la louve arctique répondit.

- Je vais te faire le privilège de répondre à tes questions. Qui je suis? Je suis Jewel, protectrice d'Alaska. Je suppose donc que tu es nouvelle, chez les Fires, car si tu avais participé à la guerre, tu aurais su qui j'étais. Ce que je te veux ? Je ne veux que la vérité : Ce que tu es venue faire ici, tes intentions.


Les paroles de la petite louve blanche lui revenant en tête, elle ne put retenir un léger rire moqueur. Se pousser de son chemin pour qu'elle puisse aller voir Alaska, son Alpha, et seule personne à qui elle obéissait. C'était tellement naïf, elle pensait vraiment l'avoir avec une excuse pareille ? C'était tout simplement ridicule ! Lorsqu'elle rouvrit les yeux, suite à son léger rire presque inaudible, elle ajouta :

- Tu pensais vraiment m'avoir avec de pareilles excuses ? Et tu pensais vraiment que te rouler dans un champs de fleurs masquerait ton odeur exécrable ? Les senteurs ne mentent pas, elles. Tu portes l'odeur de ta meute, chaque pore de ta peau en est imbibé. Cesse de mentir et réponds moi : Quelles étaient tes intentions ?


Remarquant la flagrante ressemblance entre Alaska et la louve, Jewel émit une hypothèse en son esprit. Peut être sa meute l'a-t-elle envoyée parce qu’elle ressemblait à Alaska. Et peut-être comptait elle essayer de nous duper, la nuit ? .. Même si le plan était tout à fait ridicule et très risqué, cela restait plausible. La louve des neiges en fit la réflexion à son interlocutrice.

- Si ton plan était d'essayer de te faire passer pour notre Alpha, sache que c'est tout à fait ridicule. Si c'était vraiment ton intention, les Fires sont décidément plus bêtes les uns que les autres. Et Sharka, qui a approuvé un tel plan, n'est vraiment pas logique, et encore moins prudente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 6 Jan - 16:45

Lunafulgur resta un instant indécise. Lors de la guerre, elle n'avait été que très peu la. Elle avait été plus souvent sur les territoire ennemie que sur le sien. D'ailleurs, la plus part du temps elle avait été chez les Fire. Pourquoi elle? Car elle était l'une des meilleurs espionne. Elle s'introduisait dans les autres territoires avec une facilitée impressionante. Elle repensa au parole de la louve blanche. Elle était en effet passée dans un champs de fleure, et ça avait été pour elle un vrai fardeau! Elle ne pouvait plus rien sentir, et n'arrivait pas à savoir si la louve présente devant elle était vraiment la protectrice de son alpha bien aimée. Mais elle n'en doutait pas vraiment. Elle avait en effet le souvenir d'une louve blanche qui avait souvant été au coté d'Alaska. Une meneuse de troupe pour bien de monde, mais pas pour elle. Luna, elle, préférait agir seule. Etre la seule responsable de ses actes. Ne pas etre avec quelqu'un qui pourrait faire un imprévu a sa mission. Elle avait toujours été seule, et maintenant, elle ne voulais plus que sa change.

- Jewel, je ne veux pas avoir affaire a toi! Je ne me suis jamais d'ailleurs entretenue avec quelqu'un d'autre qu'Alska. Et ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer. Ce que j'ai a lui dire est confidentiel. Si elle veut t'en informer, elle te le dira elle même. Je suis venue lui donner des information. Pour répondre a ton interrogation, je suis tombée dans un champ de fleures sur le chemin du retours.

Lunafulgur regarda attentivement celle qu'elle considérait maintenant comme son ennemie. Elle n'aimait pas les autres, il ne pouvait pas la comprendre, ça leur étaient physiquement impossible! La jeune louve commença a tourner autours de son adversaire. Elle lui demanda d'une voix rude et forte, ce qui ne lui ressemblait pas vraiment puisqu'elle avait toujours l'habitude d'être discret et de se faire facilement oubliée.

- JE N'AI JAMAIS ÉTÉ À LA SOLDE DE SHARKA! Quand va tu comprendre?! Espèce d'IMBECILE! Dans quelle langue je dois te le DIRE?!

Luna du se retenir pour ne pas sauter au cou de la louve qui lui faisait face.

// désolée de la petite taille et des fautes d'orthographe je suis depuis l'I-Pod. //


Dernière édition par Lunafulgur le Dim 13 Jan - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 6 Jan - 19:26

- Jewel, je ne veux pas avoir affaire a toi! Je ne me suis jamais d'ailleurs entretenue avec quelqu'un d'autre qu'Alska. Et ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer. Ce que j'ai a lui dire est confidentiel. Si elle veut t'en informer, elle te le dira elle même. Je suis venue lui donner des information. Pour répondre a ton interrogation, je suis tombée dans un champ de fleures sur le chemin du retours.

Lassée de répondre aux idioties de cette louve à la naïveté sans égale, Jewel se contenta de répondre d'un ton neutre :

- Je ne te laisserais pas passer, intruse. Alors fuis, ou prépare toi à combattre. Car si tu tentes d'aller plus loin, je te stopperais, et n'hésiterais pas à appeler mes compagnons gardiens.


- JE N'AI JAMAIS ÉTÉ À LA SOLDE DE SHARKA! Quand va tu comprendre?! Espèce d'IMBECILE! Dans quelle langue je dois te le DIRE?!
La louve tournait désormais autour de la protectrice, semblant être furieuse.

- Si tu crois m'impressionner en me tournant autour ! Ce n'est pas à toi de me dire d'où tu viens, mais à ton odeur. Or celle-ci m'indique que tu es du camp adverse, des Fires. Je répète, quitte immédiatement nos terres.


Jewel n'était pas agressive, et n'avait de toute manière pas l'habitude de l'être, même en présence d'intrus. Cependant la persistance de son interlocutrice commençait sérieusement à l'agacer. Devrait-elle simplement appeler Alaska, qu'elle lui règle son compte elle même ? Non. Elle n'allait pas déranger son Alpha pour une petite intruse tel qu'elle. D'autant plus que son combat contre Héméra lui avait apprit une chose : Les Fires étaient bien plus impétueux que les Shadows, et avaient bien plus tendance à s'emporter et à foncer au combat sans réfléchir qu'eux. C'est pourquoi elle attendit que la louve ne puisse plus se retenir et lui bondisse dessus. Si cela arrivait, elle répliquerait et la mettrait hors combat. Elle tenterait ensuite de lui sous-tirer des informations, et la laisserait aux gardiens, leur laissant la charge de l'expulser ou de la tuer, comme bon leur semblerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 6 Jan - 20:10

- Bien. Tu veux jouer à ça? Eh bien, vas y. Moi, ça me sera totalement égal. Je n'ai pas besoin que l'on m'interdise quelques chose pour me faire peur!

Luna courut puis utilisa l'avantage de sa couleur pour se cacher un minimum. Elle courut pendant quelques instant pour faire croire à son ennemie qu'elle prenait la fuite. Sauf que ce n'était pas totalement ça. Lunafulgur se retourna d'un coup et tout en sortant ses griffes, bondit sur Jewel. C'était juste de la défense.

Garde ton calme, c'est justement la faiblesse des Fires. En t’énervant tu ne lui donnerais que raison. C'est bien de cette façon que pas mal de Fires ont été eu! Trouve ses faiblesses, profite de tes avantages Luna! Luna recula d'un pas et tout crocs sortis, cria à son adversaire pour lui répondre :

- Je ne vois pas pourquoi tu dis que je suis une Fire. Cette odeur est faite pour te tromper espèce de Néophyte. Tu ne t'es jamais introduite dans un camps adverse de ta vie? Il suffit de prendre leur odeur un minimum, et personne ne te repère. Ce que tu sens n'est qu'un résidu de ma couverture!

Et si c'était ma couverture qui ne se serait pas retiré et si ..!

- Lâche moi les pattes pendant deux minutes veux tu, bon sang de bon soir, mais t'es du genre collante, non?! Demande à Alaska, et elle te dira que je suis de ta meute! Dégage de mon chemin abrutie!


Dernière édition par Lunafulgur le Dim 13 Jan - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Sam 12 Jan - 13:10

- Bien. Tu veux jouer à ça? Eh bien, vas y. Moi, ça me sera totalement égal. Je n'ai pas besoin que l'on m'interdise quelques chose pour me faire peur!

La louve sembla s'en aller et s'enfuit en courant. Cependant Jewel restait sur ses gardes, les dernières paroles de l'intruse l'avaient mise sur la piste de ses intentions. S'avançant à pas feutrés, elle écouta attentivement les moindres bruits, et affuta son odorat. Manque de chance, le vent jouait contre elle, et elle ne sentit pas la louve blanche qui lui bondit dessus par derrière avant de passer devant-elle. Tout crocs sortis, la louve tentait de se faire imposante, mais n'impressionnait absolument pas la protectrice. Hors d'elle, la blanche hurla :

- Je ne vois pas pourquoi tu dis que je suis une Fire. Cette odeur est faite pour te tromper espèce de Néophyte. Tu ne t'es jamais introduite dans un camps adverse de ta vie? Il suffit de prendre leur odeur un minimum, et personne ne te repère. Ce que tu sens n'est qu'un résidu de ma couverture! Lâche moi les pattes pendant deux minutes veux tu, bon sang de bon soir, mais t'es du genre collante, non?! Demande à Alaska, et elle te dira que je suis de ta meute! Dégage de mon chemin abrutie!


Profondément agacée, Jewel commença à se montrer menaçante. Le poil hérissé, le museau froncé au maximum et les crocs reluisant au soleil, elle, était vraiment impressionnante. Après avoir pendant tout ce temps observé Alaska lorsqu'elle était sur le point d'attaquer, Jewel s'en était inspirée et était désormais bien plus impressionnante qu'autrefois lorsqu'elle se mettait en position d'attaque. Son regard jaune reluisant au soleil, elle lança à celle qui ne tarderait pas à devenir son adversaire si elle s'entêtait, d'un ton mauvais :

- Si tu étais aussi maline que tu le prétends, tu aurais retiré ta "couverture" avant de rentrer à nouveau sur tes sois-disant territoires. Petite Fire, ne joue pas avec moi ou tu le regretteras. Maintenant pour la énième fois,et la dernière. Fuis, et quitte nos terres, je ne veux pas salir cet endroit de ton sang impur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 13 Jan - 0:27

- Si tu étais aussi maline que tu le prétends, tu aurais retiré ta "couverture" avant de rentrer à nouveau sur tes sois-disant territoires. Petite Fire, ne joue pas avec moi ou tu le regretteras. Maintenant pour la énième fois,et la dernière. Fuis, et quitte nos terres, je ne veux pas salir cet endroit de ton sang impur.

- Tu sais quoi, miss je sais presque tout, laisse moi dix minutes de tranquillité et je le ferais. Là, j'ai ce que l'on appelle un problème technique! Je sens plus rien, et je suis bloqué. Alors, s'il te plait, LAISSE MOI RETOURNER VOIR ALASKA! Mais quand vas tu comprendre que je suis une Shadow! Demeuré ambulante! Je crois que j'ai jamais vu pire que toi ma pauvre! Faudrai qu'Alaska choisisse mieux sa prochaine protectrice!

Lunafulgur grognait de plus belle, qui pouvait bien être cette louve qui l'embêtait tant en temps que protectrice, elle aurait du quand même la reconnaitre, non? Luna était-elle si discrète que ça? La jeune louve secoua la tête. Griffe sortie, attentive à tout, elle était prête à se préparer à l'attaque. Elle regardait le moindre des mouvements de Jewel qui lui permettrait de tous savoir, du quoi du comment elle allait attaquer...

- je te le demande pour une dernière fois Jewel, avec calme. Laisse moi passer, accompagne moi jusqu'à Alaska si tel est ton souhait, mais laisse moi faire mon boulot et laisse moi allée lui donner ses information cruciale pour NOTRE meute!


Dernière édition par Lunafulgur le Dim 13 Jan - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 13 Jan - 14:51

- Tu sais quoi, miss je sais presque tout, laisse moi dix minutes de tranquillité et je le ferais. Là, j'ai ce que l'on appelle un problème technique! Je sens plus rien, et je suis bloqué. Alors, s'il te plait, LAISSE MOI RETOURNER VOIR ALASKA! Mais quand vas tu comprendre que je suis une Shadow! Demeuré ambulante! Je crois que j'ai jamais vu pire que toi ma pauvre! Faudrait qu'Alaska choisisse mieux sa prochaine protectrice!

Agacée, Jewel s'apprêtait à répondre lorsque l'intruse répliqua de plus belle :

- je te le demande pour une dernière fois Jewel, avec calme. Laisse moi passer, accompagne moi jusqu'à Alaska si tel est ton souhait, mais laisse moi faire mon boulot et laisse moi allée lui donner ses information cruciale pour NOTRE meute!

- Ce que tu peux être agaçante. Bon, tu as gagné, tu as réussit à me mettre le doute. Je ne t'attaquerais pas, mais je ne te laisserais pas passer. Si tu es une Fire, tu es bien chanceuse, mais surtout plutôt douée, personne ne m'avait fait douter de la véracité de ses propos jusqu'à maintenant. Si tu es des notre, et bien il faudra que l'on te prenne en charge, ou qu'on te mette sur surveillance, ce que tu peux être tête en l'air. Si tu es vraiment une Shadow, tu devrais savoir que nos frontières sont sans cesses surveillées, et qu'il est impératif de retirer ta "couverture" avant d'y pénétrer. Sur ce, je te le répète une dernière fois. Que tu sois Shadow ou Fire, vas-t-en. Je ne laisse pénétrer dans le territoire de ma meute que les individus reconnus, or je ne t'ai jamais vue chez nous et tu n'as pas l'odeur de mes compagnons. Va-t-en, c'est le dernier avertissement. Et même si je ne t'attaquerais pas moi-même, je n'hésiterais pas à envoyer les sentinelles. Une dernière chose, n'essaie pas de passer de force, je t'en empêcherais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 13 Jan - 15:07

Luna était campée sur ses pattes, prête à tous incident.

- Ce que tu peux être agaçante. Bon, tu as gagné, tu as réussit à me mettre le doute. Je ne t'attaquerais pas, mais je ne te laisserais pas passer. Si tu es une Fire, tu es bien chanceuse, mais surtout plutôt douée, personne ne m'avait fait douter de la véracité de ses propos jusqu'à maintenant. Si tu es des notre, et bien il faudra que l'on te prenne en charge, ou qu'on te mette sur surveillance, ce que tu peux être tête en l'air. Si tu es vraiment une Shadow, tu devrais savoir que nos frontières sont sans cesses surveillées, et qu'il est impératif de retirer ta "couverture" avant d'y pénétrer. Sur ce, je te le répète une dernière fois. Que tu sois Shadow ou Fire, vas-t-en. Je ne laisse pénétrer dans le territoire de ma meute que les individus reconnus, or je ne t'ai jamais vue chez nous et tu n'as pas l'odeur de mes compagnons. Va-t-en, c'est le dernier avertissement. Et même si je ne t'attaquerais pas moi-même, je n'hésiterais pas à envoyer les sentinelles. Une dernière chose, n'essaie pas de passer de force, je t'en empêcherais.

Lunafulgur grogna, elle était mignone la protectrice, mais une couverture ne se retirait pas comme ça, et les information qu'elle avait à donner ne pouvait pas attendre. Elle ne pouvait pas se permettre d'attendre, c'était si crucile pour leur meute!

- Je dois passer! Laisse moi, j'ai réussi à venir déjà jusque là! C'est que je suis douée, et sur ce doaine infinient de fois plus que toi! Je n'ai pas eu le temps de le faire, et je n'en ai toujours pas le temps, je dois voir Akaska, si tu me connais pas, c'est que je suis d'autant plus doué, je me cache de tous, je suis partout mais nulle part, tout le monde me connait sans me connaitre, et personne ne me connait pas. Je suis tout, je suis rien. C'est mon métier, c'est mon don. Toi tu maitrise un phénoène, moi je maitrise ça!

Ce n'était pas totalement vrai, Elle maitrisait la foudre, mais elle en avait peur. Trop peur, surtout du feu. Le feu la fascinait, mais la terrorisait.

- Si tu tiens à notre meute, laisse moi passé, je n'aurais aucune pitié pour toi Jewel! Tu es prévenue, tu me connais peut-être pas, mais moi je te connais, maitresse de l'eau! je sais tout! Tout les moindre secret exsistant, ou du moins je peux tous les connaitre, et si tu ne te retir pas de ma route, je serrais ton Fléau!


Dernière édition par Lunafulgur le Dim 13 Jan - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 13 Jan - 15:23

- Je dois passer! Laisse moi, j'ai réussi à venir déjà jusque là! C'est que je suis douée, et sur ce domaine infiniment de fois plus que toi! Je n'ai pas eu le temps de le faire, et je n'en ai toujours pas le temps, je dois voir Akaska, si tu me connais pas, c'est que je suis d'autant plus doué, je me cache de tous, je suis partout mais nulle part, tout le monde me connait sans me connaitre, et personne ne me connait pas. Je suis tout, je suis rien. C'est mon métier, c'est mon don. Toi tu maitrise un phénomène, moi je maitrise ça! Si tu tiens à notre meute, laisse moi passé, je n'aurais aucune pitié pour toi Jewel! Tu es prévenue, tu me connais peut-être pas, mais moi je te connais, maitresse de l'eau! je sais tout! Tout les moindre secret existant, ou du moins je peux tous les connaitre, et si tu ne te retire pas de ma route, je serrais ton Fléau!

- Tu es peut-être plus douée que moi, mais pas assez pour passer sans que je te remarque. Je tiens énormément à notre meute, c'est pourquoi je ne laisserais jamais passer un individu suspect, et in-confirmé.
Souriant malicieusement, elle ajouta :

Maitresse de l'eau. Tu me fais tellement rire. Tu connais si peu de choses, et tu te ventes de tout savoir. L'eau ne m'obéit pas, elle est animée d'une volonté de fer visant à m'aider et à me protéger. Je ne la contrôle pas, elle accepte seulement mes demandes.

Terminant sa phrase, elle cracha ses derniers mots à la truffe de la louve, avec une provocation sans pareille.

Tu seras mon fléau? J'aimerais bien voir ça. Approche un peu, on va rire.

Se mettant en position d'attaque, Jewel se replia sur elle-même, prête à bondir. Les particules d'eau présentes à l'état gazeux autour d'elle frémissaient, prêtes à passer à l'action au cas où la louve serait la plus rapide. Une fois parée, Jewel grogna, un sourire impatient et provocateur étirant son museau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 13 Jan - 16:02

- je suis prête Jewel, je suis prête et ne met jamais en doute, ni ma détermination, ni mes capacités car sinon tuvas tomber de haut. Très haut.

Sans même qu'elle le veuille vraiment ni qu'elle s'en rende compte, des éclaire microscopique apparaissait dans l'air, et l'orage arrivait. Un grondement de toners hurla. Luna, sauta directement sur son adversaire, au niveau et la poussa, emporter par son élan, elle glissa au pied d'un arbre. Elle se retourna prête à l'attaque de Jewel.

- Peut-être que tu me domineras, c'est possible, sinon il ne serait que trop honteux que tu sois protectrice sinon, alors vient te battre, si tel est ton désir, je te suis!

Les particules d'eau au tours de Jewel s'était tant accumulé que c'était presque si elles n'en redevenait pas liquide. Sans qu'aucune d'elle ne le savait, le pelage ivoir de Luna s’imprégnait cette électricité ambiante.

- Je te le demande pour une dernière fois Jewel, laisse moi passer!

Luna avait été obligé de crier. Pour cause, les éclaires fendaient le ciel, et le toners remplissait leur oreilles.

- Pourquoi ne veut tu pas entendre raison, POURQUOI?

Et sans aucun signe précurseur, un énorme coups de toners à en déchirer les tympans éclata et des éclaires virent se loger sur tout le corps de Luna, elle était "étincellante", des dizaine d'éclaires étaient sur elles. Luna cria d'effrois. Peut-être qu'elle avait fait du mal à Jewel qui était entouré d'eau et qui avait du se faire électrocuter, mais Lunafulgur elle s'en fichait. Tous ce qu'elle voyait, c'était du feu. Tant de feu, les flammes dansaient autours d'elle sans que la louve ne puisse rien y faire. Sa foudre avait déclenché un incendie, mais elle avait une phobie du feu. Oui une phobie. La jeune louve se recroquevilla sur elle même plus que terrifié. Des larmes montaient à ses yeux.


Dernière édition par Lunafulgur le Dim 13 Jan - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 13 Jan - 19:09

- Je suis prête Jewel, je suis prête et ne met jamais en doute, ni ma détermination, ni mes capacités car sinon tuvas tomber de haut. Très haut. Peut-être que tu me domineras, c'est possible, sinon il ne serait que trop honteux que tu sois protectrice sinon, alors vient te battre, si tel est ton désir, je te suis! Je te le demande pour une dernière fois Jewel, laisse moi passer! Pourquoi ne veut tu pas entendre raison, POURQUOI?

Lunafulgur avait hurlé pour cette ultime phrase, à laquelle Jewel n'avait pas réellement fait attention. Elle en avait assez, assez de cette louve agaçante et entêtée, qui l'énervait terriblement. Soudain, un éclair vint frapper le sol, enflammant la végétation. L'eau présente à l'état gazeux dans l'air s'était cristallisée en une fraction de seconde, protégeant Jewel d'une barrière de glace. Lorsque la barrière retourna à sa forme originelle, la louve des neiges put apercevoir l'intruse tétanisée au milieu des flammes, pleurant, recroquevillée sur elle même. Jewel s'avança au milieu des flammes, protégée par une fine barrière de glace surmontée d'eau. Elle se planta devant l'intruse, et plongea son regard impénétrable dans le sien, pour y découvrir tous les sentiments possibles, toutes les expressions imaginables de la peur la plus profonde. La terreur se lisait dans ses yeux. Prenant en pitié la louve blanche, Jewel demanda à l'eau de se fixer autour d'elle et de former une couche de glace protectrice comme elle venait de le faire pour elle. Le liquide accepta la demande et s’exécuta. Pendant ce temps, la protectrice demanda à l'eau présente dans les nuages noirs formés par l'orage qu'avait créé l'intruse de se déverser sur la forêt, afin d'éteindre l'incendie. C'est ce qu'elle fit, et très bientôt il ne resta que des cendres mouillées de végétaux de cet incident. Alors dans un élan d’empathie, Jewel abaissa son cou et vint pousser délicatement la tête de l'inconnue de son museau, ajoutant d'une voix calme :
C'est fini, le feu est éteint, tu n'as plus rien à craindre.

Se redressant et s'asseyant devant elle, la protectrice ajouta :
Si tu es vraiment d'ici et que , comme tu le prétends, tu sais tout. Dis moi quelque chose que seul un Shadow peut savoir, et je te croirais.

Plus aucune once de provocation ne se lisait dans le regard ni ne s'entendait dans la voix de Jewel, elle était calme, et semblait avoir été attendrie par la peur de la jeune louve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 13 Jan - 19:55

-J'ai ... J'ai ... J'ai pas peur!

Malgré ses dires, Luna tremblait encore de tous ses membres. Dieux savait à quels point elle haïssait le feu, les flammes, même si tous les animaux avait peur du feu, elle c'était pire, et en plus, à cause de son fichu pouvoir, elle activait tout le temps des incendies. Luna se remit debout et parla à voix basse, plus pour elle même que pour la protectrice.

Pourquoi ai-je hérité de ce pouvoir maléfique? J'aurais bien préféré ne pas en avoir du tout plutôt que ça!

Quand Lunafulgur réussit enfin à se calmer, les gros nuage noirs disparurent, ne laissant que de petit nuage grisé dans le ciel. Elle n'avait aucun contrôle sur son pouvoir, qu'elle ne voulait tant pas. Luna s'écarta de quelques pas, par mesure de sécurité, car elle n'oubliait en rien le combats qui venait de se dérouler. La jeune louvette repris la paroles.

- Que veut tu que je te dise, Et si je dévoilais un secret d'Alaska, un secret de la meute? Que puis je te dire que personne ne connait, le nom des fils de nos alphas, leur lieux de rencontres? Les enfants Alaska et Whitefang ont trois fils, Kilio Imalys et Reiko, ainsi que deux filles, Aloe et Myosotis. Nos alpha se sont rencontré sur la corniche vertigineuse. Whitefang ne vient pas de notre meutes, il vivait dans une terre plus éloigné avant le génocide de sa famille, et c'est de cette façon qu'il a decouvert son don, la téléportation.

Luna ne savait pas si elle avait convaincu la protectrice, alors sans lui laisser le temps de prendre la parole la louve continua.

- Mais après tout, toi non plus tu ne viens pas d'ici. Mais je ne sais ni le comment du pourquoi tu es là. Tu dois bien être l'un des seul loup ayant un passé si mystérieux. Et je crois que personne à part toi sais d'où tu viens!

Elle attendit la réaction de sa camarade avant de faire un autre geste...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 20 Jan - 11:48

-J'ai ... J'ai ... J'ai pas peur! S'écria la louve blanche, toute tremblante. Une telle vision fit sourire Jewel, non pas par moquerie, mais par amusement seulement. Elle avait bel et bien un caractère de Shadow, restait à prouver qu'elle en était bien une. Luna se chuchota à elle même, comme pour penser, sauf que la protectrice l'entendait. Pourquoi ai-je hérité de ce pouvoir maléfique? J'aurais bien préféré ne pas en avoir du tout plutôt que ça! Puis elle répondit à la question de la protectrice : - Que veut tu que je te dise, Et si je dévoilais un secret d'Alaska, un secret de la meute? Que puis je te dire que personne ne connait, le nom des fils de nos alphas, leur lieux de rencontres? Les enfants Alaska et Whitefang ont trois fils, Kilio Imalys et Reiko, ainsi que deux filles, Aloe et Myosotis. Nos alpha se sont rencontré sur la corniche vertigineuse. Whitefang ne vient pas de notre meutes, il vivait dans une terre plus éloigné avant le génocide de sa famille, et c'est de cette façon qu'il a découvert son don, la téléportation. Après un petit temps d'arrêt, elle ajouta avant de se taire pour de bon : - Mais après tout, toi non plus tu ne viens pas d'ici. Mais je ne sais ni le comment du pourquoi tu es là. Tu dois bien être l'un des seul loup ayant un passé si mystérieux. Et je crois que personne à part toi sais d'où tu viens! Alors la belle louve blanche prit la parole, d'une voix désormais confiante, presque amicale.

- Le lieu de rencontre de nos deux Alphas ainsi que le passé de Whitefang sont bel et bien des secrets gardés par les Shadows et eux seuls. Tu es donc bien des nôtres, petite entêtée. Je te prie de m'excuser pour mon comportement, je parlerais à Alaska, à l'avenir elle devrait présenter les espions à la meute avant de les envoyer en mission. Suis moi, je vais te conduire auprès d'elle.
Se retournant, Jewel s'arrêta un instant, ajoutant :
Quand à mon passé, personne ne le connait, et personne ne le connaitra jamais. La seule personne ayant la possibilité de le connaitre serait Alaska elle même, car je sais qu'elle ne le répètera jamais. Sur ce, suis moi.
Commençant à marcher lentement, Jewel n'attendit pas l'espionne, sachant qu'elle la suivrait certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Dim 20 Jan - 13:31

Toujours aussi discrète Luna lui emboita le pas. Elle se posait tant de question, qu'elle ne savait pas par ou commencer.

Qu'a t-elle a caché de son passé. Qu'est ce qu'il peut-être si terrible? Comment pourrais-je le savoir? Je ne peux pas me permettre d'espionner ma propre alpha. Si il y a bien quelqu'un que je n'espionnerai pas, c'est bien Alaska. Je ne serais donc, du moins pas maintenant, son passé, mais un jours, un jour, oui je le serais. Car, c'est comme ça, je fini toujours par tout savoir, sinon je ne serais pas ce que je suis maintenant.

- J'ai remarqué qu'Alaska avait toujours présenté tout les membres, un jour ou l'autre à la meute. C'est juste, que je préfère être discrète et inconnue de tous, mais en même temps, tout le monde me connait. Mais, je me fais oublié. Je suis comme ça. Je n'aime pas être quelqu'un de connue. Si un jour j'avais pour mission de trouver un éventuelle traitre, personne ne saurait qui je suis, et personne ne se méfierait de moi. Je dois le dire, Jewel, tu es la première louve qui m'a arrêter. J'ai toujours échapper à la vigilance des gardiens du territoire. Leur ronde sont tellement régulière, que je n'ai plus fait attention, je ne m'attendais pas vraiment à te rencontrer. Mais je dois le dire, bon boulot.

Luna baissa la tête, car, au fond d'elle, cette rencontre l'avait brisé. Elle n'était plus si Fantomatique. Plus discrète. Et elle l'avait utilisé. Les images de sont 'tit frère la hantait. Elle secoua négativement la tête avant de re-regarder la protectrice. Elle détestait rencontrer de nouvelle personne, et elle savait qu'il y avait de bonne raison pour ça! Toujours une partie de son passé était remonté à ces moments, et puis, on n'est jamais mieux que seule pour accomplir un destin, non?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Mar 26 Fév - 14:50

- J'ai remarqué qu'Alaska avait toujours présenté tout les membres, un jour ou l'autre à la meute. C'est juste, que je préfère être discrète et inconnue de tous, mais en même temps, tout le monde me connait. Mais, je me fais oublié. Je suis comme ça. Je n'aime pas être quelqu'un de connue. Si un jour j'avais pour mission de trouver un éventuelle traitre, personne ne saurait qui je suis, et personne ne se méfierait de moi. Je dois le dire, Jewel, tu es la première louve qui m'a arrêter. J'ai toujours échapper à la vigilance des gardiens du territoire. Leur ronde sont tellement régulière, que je n'ai plus fait attention, je ne m'attendais pas vraiment à te rencontrer. Mais je dois le dire, bon boulot.

Jewel avançait en silence, seul le bruit de ses pas faisant crisser la neige se faisait entendre. Méditant un instant sur ce que venait de dire Lunafulgur, elle reprit, répondant :

- C’est une bonne stratégie, mais elle peut-être à double tranchant. Soit le loup ne se doute de rien et te fait confiance, soit il commence à être suspicieux et tu peux dire adieux à ta couverture. De plus, parfois on fera plus confiance à quelqu’un que l’on connait bien qu’à un inconnu. C’est une information importante que de savoir que tu passes aussi facilement au travers de notre surveillance, nous devrions changer nos horaires et plans de rondes.


En pensant que la louve se ferait arrêter aux frontières, Jewel eut un petit sourire en coin, et ajouta :

- Et cela t’entrainerait d’avantage à ne pas te faire surprendre.


Se remémorant son court combat contre l’espionne, la protectrice ne put s’empêcher d’ajouter :

- Ton pouvoir est impressionnant, si tu apprenais à le maitriser tu serais une redoutable adversaire.


Les deux louves continuèrent d’avancer, se fondant dans le paysage aussi blanc que leur fourrure. De dos, on aurait pu les confondre, seul leurs yeux les distinguaient l’une de l’autre. L’une possédait un regard aussi vif que l’éclair provenant du pouvoir de l’autre, et la seconde avaient un regard comparable à la noirceur des abysses des océans. Elles étaient si semblables, et pourtant si différentes à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Mar 26 Fév - 17:31

- Jewel, j'ai appris, douloureusement, que tout, tu m'entends, absolument tous était à double tranchant. Personne n'a de pitié pour personne. Ici, le savoir, c'est le pouvoir. JE vais aussi vite qu'un daim, je suis aussi silencieuse qu'une ombre, et intrépide, comme n'importe qu'elle louve. Mais, j'ai appris, que la peur, était se qui était de plus tranchant dans ce monde.

Elle continua de la regarder, avant que ses yeux, d'une profondeur dans les ténèbres sans limites, ne se perdent dans les feuillages de la forêt proche. Si ses dires devenait fait, elle allait devoir s'appliquer. Et beaucoup plus. A vrai dire, elle ne faisait même plus tellement gaffe quand elle rentrait dans les territoires des Shadow. Elle devait faire plus attention à partir de maintenant. Elle le savait.

- Je n'aurais plus le droit à l'erreur apparemment.

Son sourire s'estompa à l'instant ou la protectrice parla de son pouvoir. Elle fronça les yeux, et lança un regard haineux vers elle. Elle tourna ensuite la tête. Tous ses muscles se serrèrent. Elle ne l'aimait tellement pas. Comme pouvait-elle lui rappeler ces moments. Si douloureux pour la jeune louve blanche.

- Je le hais. Ce n'est pas mon pouvoir. Ce n'est pas un pouvoir. C'est un fléau!

Elle avait parler d'une voix dure, sèche, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Elle avait peur. Et la peur était si tranchante. Le feu était tranchant. C'était l'un des seul élément qui faisait peur à Luna.


Dernière édition par Lunafulgur le Ven 1 Mar - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Mar 26 Fév - 19:25

- Jewel, j'ai appris, douloureusement, que tout, tu m'entends, absolument tous était à double tranchant. Personne n'a de pitié pour personne. Ici, le savoir, c'est le pouvoir. JE vais aussi vite qu'un daim, je suis aussi silencieuse qu'une ombre, et intrépide, comme n'importe qu'elle louve. Mais, j'ai appris, que la peur, était se qui était de plus tranchant dans ce monde.

Un tel discours fit s’arrêter net la protectrice. Se cœur se serra, bien que rien ne put se faire remarquer sur ses traits. Mais en un instant, le cœur de la louve arctique s’était serré, comme rarement il l’avait fait. Personne n'a de pitié pour personne. Ces mots raisonnaient dans son esprit, comme un écho infernal et interminable. C’était faux. Rien n’était plus faux. Rares étaient justement les loups assez sanguinaires pour n’avoir de pitié pour personne. Ces mots, cette phrase, Jewel la détestait. Pour la simple et bonne raison que son père ne cessait jamais de la prononcer. Lorsqu’il fallait motiver les troupe, c’était du « La vie n’a pas de pitié » en veux-tu en voilà à toute les sauces. Lorsqu’il fallait entrainer les jeunes, c’était « Aucun être n’a de pitié pour aucun autre, retenez bien que vous devez être impitoyables, pour la survie de votre famille vous devrez vous battre, toujours, contre tout. » sans cesses, jamais il n’avait lâché cette phrase, cette signification de la vie. Se battre pour ceux que l’on aimait, oui, Jewel approuvait totalement, mais dire que personne n’ait de pitié pour personne, c’était totalement faux.

Jewel était immobile, son corps aussi blanc que les alentours se fondait dans la neige, on ne pouvait apercevoir clairement que ses yeux, qui ressortaient comme une étrange lueur. L’espionne ne semblait pas avoir remarqué qu’elle s’était arrêtée, et continuait de marcher, se parlant à elle-même.

- Je n'aurais plus le droit à l'erreur apparemment.

Puis soudain, la fine et jeune louve sembla piquée à vif, Jewel comprit à son ton que mentionner son pouvoir n’était pas une bonne idée.

- Je le hais. Ce n'est pas mon pouvoir. Ce n'est pas un pouvoir. C'est un fléau!

Jewel abaissa son superbe regard vers le sol enneigé, les mêmes mots raisonnaient encore et toujours en son esprit, ne voulant pas cesser, ne daignant pas la laisser en paix. Les flashbacks de son père utilisant ces mêmes mots se faisaient de plus nombreux, et la terreur se mélangeait à la haine de son père présente dans les tréfonds de son âme. Bien que cela ne se soit pas vu à son expression ou à ses traits, Jewel pleurait à l’intérieur. Elle voulait que tout cela cesse, elle voulait oublier, elle voulait la paix. Mais ces années et ces années de souffrances lui eurent au moins servies à savoir contrôler ses émotions et à les garder imperceptibles des autres. Lorsqu’elle releva son regard vers la louve qui lui tournait le dos, il n’était pas embué de larmes, mais empli de tendresse. Son cœur s’exprimait désormais à travers elle, espérant toucher sa cible : Le cœur de l’espionne.

- Tu as tord.


Ce furent les premiers mots qui s’élevèrent avec puissance de la poitrine de la belle.


- Tu te trompes en pensant que personne n’a de pitié pour personne ,car c’est tout le contraire. Rares sont les loups assez sanguinaires, et dieu sait s’il y en a malheureusement, pour n’avoir de pitié pour personne. Un être, aussi sanguinaire, cruel et impitoyable soit-il, aimera toujours au moins une personne. Et généralement, cela ne s’arrête pas à une seule. Et puis, ce que tu dis s’oppose totalement aux bases d’une meute. Si personne n’avait de pitié pour personne, nous nous entre-tuerions tous à l’heure qu’il est. Pourtant, nous nous tolérons, et bien au-delà de ça nous nous apprécions.


Jewel décida donner une part d’elle-même afin que son interlocutrice comprenne la vérité.

- Et puis, si personne n’avait de pitié pour personne, je ne serais pas une Shadow. Si personne n’avait de pitié pour personne, je serais morte à la frontière de nos territoires il y a bien longtemps. Mais au lieu de ça, je suis devenue protectrice. J’ai été acceptée et estimée. Je suis devenue le mentor de Myosotis, Reiko et Kilio. Alors non, je ne te laisserais pas penser plus longtemps que personne n’a de pitié pour personne, en tout cas pas dans ce monde.


Fermant les yeux un instant, elle se remémora dans les moindres détails le ton déchiré de la louve, lorsqu’elle avait prononcé la phrase au sujet de son pouvoir qu’elle semblait rejeter et haïr plus que tout. Relevant son regard vers l’espionne, Jewel ajouta :

- Quand à ton pouvoir, je ne sais pas ce que tu as contre lui. Mais je te rejoins sur un fait. C’est un fléau, oui. Un fléau pour tes adversaires, et non pour toi-même. Du moins, si tu apprends à le maitriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Mar 26 Fév - 21:48

Lunafulgur secoua la tête. Un signe précis, elle n'était pas d'accord. La vie elle même n'avait pas pitié du monde qu'elle avait créé. Elle refusait d'entendre ça. C'était trop pour elle. Elle qui avait tout perdu, comme pouvait-elle accepter que ce n'était pas un monde cruel? Qui ne laissait pas l'erreur? Elle répondit d'une voix plus dur, plus orageuse qu'elle ne le voulait.

- Il y a des loups, par dizaines, centaines, dieu seul sait combien qui le sont! Tu dis que nous sommes une meute uni, certes, mais ce n'est pas par la pitié. La pitié n'est pas ici. Ce dont tu parles et tout simplement l'affection. L'amour, qui n'est en aucun cas porté sur la pitié.

Luna, qui s'était assise se releva d'un bond, laissant une fine trace dans la neige, laissant montrer sont poids plutôt léger, et son habilitée dans la discrétion.

- Et si j'étais comme ça? Si j'avais décidé d'être cruelle? Sans coeur? Plus rien ne me rattache à ce monde, protectrice. Je n'aime plus personne, j'ai tout perdu. Quand le destin s'acharne sur quelqu'un, il est préférable que celle ci arrête. Et celle ci à arrêter d'aimer. S'en porte t-elle mieux? Personne ne le sait, elle y comprit. Elle ne ressent que souffrance et malheur. Elle les as tous perdu. Devant elle. Elle à tout perdu à cause d'elle! Comment veut tu qu'elle accepte que les autres n'ait aucune pitié? Après tout, même la nature ne la pas!

Elle fit un bond sur le coté, évitant de justesse la tombée de neige qui allait l'atteindre. Peu être qu'elle avait l'air dur, méchante, mais au fond elle, régnait un vide. L'espace lui même. Un trou, une faille. Un fissure béante avait déchiré sont coeur. La perte de son jumeau par son pouvoir l'avait tellement fait souffrir, que d'un point Jewel avait raison. Elle avait appris. A ne plus aimer. A ne plus montrer. A dire, et faire ce que les autres voulait. Elle n'était sincère qu'avec une seule personne. Qu'avec Alaska. Son Alpha. Elle parla alors à Jewel, d'une voix ou l'on pouvait ressentir sa douleur.

- Fléau pour les autres. Oui. Elle murmura, regardant Jewel droit dans les yeux. Après tout, tu as raison. C'est un fléau pour les autres. Mais pas pour mes adversaires. Tu ne comprends pas. N'est ce pas? Et bien, j'ai perdu. Tout ce qui comptait pour moi. JE l'ai perdu lui. La fumée emplissait mes yeux. Tout n'était plus que flamme, le tonnerre retentissait encore. Les flammes dansaient. Cela me fascinait presque à l'époque, mais j'ouvris les yeux. Tout. Rien. Rien n'était plus. Plus mon grand frère, plus de petit frère. Plus de jumeau. A tu déjà partager ta vie avec quelqu'un? As tu déjà tout fait avec quelqu'un? Pour le voir disparaitre. Par ton propre don, par tes flammes. Voir tes ennemie y disparaitre, ainsi que lui? Je voyais les flammes danser sur mon pelage, je ne sentais pas la douleur, mais, mon museau respirait l'odeur des cendres. J'ai tout perdu à cause d'elles. Alors oui. Tu as raison. Elles sont un fléau. Pas pour les adversaires. Pour les proches. Pour mes proches. Pour ceux que j'aime. Alors, je n'aime plus, je ne l'utilise plus. Je n'ai plus mal.

Elle posa sa patte avant dans la neige devant elle. Elle sentit à ce moment les larmes lui monter à nouveau à ses yeux. Elle ne pouvait pas. Elle ne se le permettait pas. Elle frappa dans la douce neige, avec hargne, et haine.

- C'est ainsi que j'ai appris...

La fin de sa phrase fut comme un chuchotement. Comme une plainte, pour ceux qui comprenait. Elle regarda alors, de ses yeux, d'un bleu, d'une nuit les plus noire, les plus sombres, ceux doré de la jeune protectrice.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Mer 27 Fév - 15:46

- Il y a des loups, par dizaines, centaines, dieu seul sait combien qui le sont! Tu dis que nous sommes une meute uni, certes, mais ce n'est pas par la pitié. La pitié n'est pas ici. Ce dont tu parles et tout simplement l'affection. L'amour, qui n'est en aucun cas porté sur la pitié.

Elle avait faux. Elle était tant dans le faux. Tout était faux. Rien de ce qu’elle ne disait n’avait une once de vérité. Jewel le lui avait déjà dit. Aucun loup, aussi cruel soit-il, n’a de pitié pour personne. Tout ceci n’est que légende, ou plutôt cauchemar. Même celui qui se vente des morts qu’il a causé doit un jour éprouver le sentiment qu’est la pitié. Ce sentiment empêchant de faire une mauvaise chose, ce sentiment lié à la conscience. Car, quoi qu’on en dise, tout être est muni d’une conscience. La louve arctique se posa alors cette même question : Son père en avait-il une, de conscience ? Il avait assassiné sa propre compagne devant ses propres petits, éliminé les un après les autres ses fils.. Aurait-il fait preuve de conscience, s’il avait eu le temps de pouvoir tuer Jewel ? Car au fond, elle avait été plus rapide que lui. Car au fond, elle ne saurait jamais s’il se serait arrêté, ou s’il aurait terminé l’acte qu’il avait commencé avant de mourir. Aurait-il refermé sa puissante mâchoire autour du cou de sa propre fille ? Jewel ne le saurait jamais.

- Et si j'étais comme ça? Si j'avais décidé d'être cruelle? Sans cœur? Plus rien ne me rattache à ce monde, protectrice. Je n'aime plus personne, j'ai tout perdu. Quand le destin s'acharne sur quelqu'un, il est préférable que celle ci arrête. Et celle ci à arrêter d'aimer. S'en porte t-elle mieux? Personne ne le sait, elle y comprit. Elle ne ressent que souffrance et malheur. Elle les as tous perdu. Devant elle. Elle à tout perdu à cause d'elle! Comment veut tu qu'elle accepte que les autres n'ait aucune pitié? Après tout, même la nature ne la pas!

Une pensée, tel un cri, raisonna en guise de réponse en l’esprit de la protectrice. « Et Alaska alors ! ». Voilà ce qu’elle aurait voulu hurler. Alaska avait tant enduré ! Tant souffert ! Et elle aimait toujours ! Elle était toujours debout, à mener la meute, elle avait même donné naissance à des petits ! Jewel aurait voulu, en cet instant, tout déballer. Elle aurait voulu dire combien Alaska avait souffert, et combien elle devait encore souffrir, mais elle ne le pouvait pas. Jewel ignorait exactement les raisons de la souffrance de sa protégée, et même si elle les avait su, elle ne se serait jamais permis de les révéler au grand jour, même à l’espionne de la meute qui devrait surement les savoir également.

- Fléau pour les autres. Oui. Elle murmura, regardant Jewel droit dans les yeux. Après tout, tu as raison. C'est un fléau pour les autres. Mais pas pour mes adversaires. Tu ne comprends pas. N'est ce pas? Et bien, j'ai perdu. Tout ce qui comptait pour moi. JE l'ai perdu lui. La fumée emplissait mes yeux. Tout n'était plus que flamme, le tonnerre retentissait encore. Les flammes dansaient. Cela me fascinait presque à l'époque, mais j'ouvris les yeux. Tout. Rien. Rien n'était plus. Plus mon grand frère, plus de petit frère. Plus de jumeau. A tu déjà partager ta vie avec quelqu'un? As tu déjà tout fait avec quelqu'un? Pour le voir disparaitre. Par ton propre don, par tes flammes. Voir tes ennemie y disparaitre, ainsi que lui? Je voyais les flammes danser sur mon pelage, je ne sentais pas la douleur, mais, mon museau respirait l'odeur des cendres. J'ai tout perdu à cause d'elles. Alors oui. Tu as raison. Elles sont un fléau. Pas pour les adversaires. Pour les proches. Pour mes proches. Pour ceux que j'aime. Alors, je n'aime plus, je ne l'utilise plus. Je n'ai plus mal.

Alors comme ça elle aussi avait perdu sa famille, et pire encore, par sa propre faute. Jewel comprenait désormais. Elle ne pouvait que comprendre. Enfin non, pas exactement. Elle ne savait pas réellement ce que c’était que de vivre avec la culpabilité d’avoir tué les siens. Ce qu’elle connaissait, c’était la culpabilité et le remord d’avoir tué son père, assassin de sa famille. La protectrice ne pensait pas que ce soit la même chose. Bien qu’elle s’en veuille d’avoir mis fin aux jours de son père, la vengeance de sa famille, de ses deux frères et de sa mère atténuait légèrement sa peine. Mais, Luna aussi pouvait se consoler. Jewel ne lui dirait jamais d’oublier, car c’est totalement impossible, mais elle pourrait vivre avec cette culpabilité.

- C'est ainsi que j'ai appris...

Si tôt que la plainte presque inaudible de son interlocutrice fut terminée, la louve aux yeux brillant la coupa net, ne laissant pas sa plainte se prolonger en larmes ou en quoi que ce soit d’autres prouvant son mal-être. Elle n’aurait pas supporter de voir la louve s’en vouloir d’avantage. Alors elle s’était presque écrié, tant elle voulait se précipiter pour annoncer ce qu’elle avait en tête à son interlocutrice :


- Ce n’était qu’un accident.


La phrase avait été énoncée d’un ton bienveillant et réconfortant, en contradiction avec la vitesse à laquelle elle avait été dite. Rapidement, avant de se faire contredire par la culpabilité qui sortirait de la gorge de la louve, elle continua :

- Tout ceci était involontaire, et même si tu souffres de la perte de ta famille par la faute de ton pouvoir, tu n’as pas à t’en vouloir pour autant. Tu n’es pas fautive, ni toi, ni ton pouvoir. La seule coupable dans l’histoire, c’est ta mauvaise maitrise de ton don.


La protectrice avait du mal à parler tant son cœur était serré. Jamais elle n’avait ressenti autant de compassion pour qui que ce soit à part Alaska, elle n’était pas habituée à un si gros choc, à une si grande tristesse partagée entre deux cœurs. Mais, comme toujours, rien n’était perceptible sur son expression. Ses traits se voulaient doux et rassurant, alors qu’au fond d’elle, Jewel était aussi affligée que la louve se trouvant en face d’elle. Soudain, une pensée traversa l’esprit de la protectrice, qui leva ses yeux vers le ciel. Le museau pointé vers l’au de là, elle observait les flocons qui commençaient à tomber des nuages noires envahissant le ciel. Fixant les petits points blancs effectuer une sorte de balais somptueux, Jewel revint dans une position plus droite, avant de reprendre la parole :

- Rien de tout ce que tu as fait n’était volontaire, tu n’as pas à t’en vouloir. Et puis..


Pointant le ciel à l’aide de son museau fin, elle continua :

- Je suis sur qu’ils ne voudraient pas te voir comme ça.


Plongeant son regard couleur sable dans celui de Lunafulgur, elle continua :

- C’est ta famille, et les familles ne supportent pas voir un de leur membre malheureux. Et puis.. Les frères, qu’ils soient grands, petits, ou jumeaux, sont aussi souvent bien malheureux lorsqu’ils voient leur sœur pleurer ou aller mal.


Jewel aurait voulu sourire pour tenter de réconforter l’espionne, mais elle n’en avait pas l’habitude. Il était vrai qu’elle avait reprit gout à la vie depuis son arrivée dans la meute, et que chaque jour elle vivait un peu plus.. Mais sourire, jusqu’à présent, elle n’avait jamais réussit. Pas plus que rire. Alors, elle se contenta de conclure :

- Je ne te dirais pas d’oublier tout ça. C’est impossible, et tout le monde le sait. Mais tu devrais essayer de vivre avec ,et d’apprécier les moments précieux de ta vie sans les sentir gâchés par ce poids que tu as sur le cœur. Il faut savoir alléger ce poids, et tu peux y arriver, surtout en te disant que de là haut, ils veillent sur toi. Et puis.. En y réfléchissant bien.. C’est ta mauvaise maitrise de ton pouvoir qui t’as causé tant de malheurs. Tu ne penses pas qu’apprendre à t’en servir serait la solution au problème ? Je suis sure qu’ils seraient très impressionnés de te voir battre tes ennemis grâce à ton don.


Après un cour silence à regarder les flocons tomber du ciel, Jewel conclut :

- Ta mauvaise maitrise de ton don t’as fait perdre ta famille.. Tu ne crois pas que savoir le maitriser te servirait à protéger la meute, ta nouvelle famille ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Jeu 28 Fév - 18:39

Luna hocha négativement de la tête. Qu'en savait-elle? Dans le regard de la protectrice, on pouvait voir qu'elle avait déjà connu souffrance et malheur, mais la louvette s'en fichait elle n'acceptait pas ce qu'elle lui disait. Comment pouvait-elle aimé son pouvoir?

Je ne dois pas l'aimer. Pas celui la. Mon don, mon vrai don, celui qui sert ma meute et mon don pour l'espionnage. Pour le camouflage. Pas la foudre. La foudre, est juste ma pire faiblesse. Je n'ai pas besoin de l'ennemie, il est déjà en moi.

Elle sourit à nouveau, mais son sourire, était comme dépourvue d'émotion. elle se vidait, petit à petit, de la haine, de la colère, ce que tout le monde aurait dit comme une bonne chose, mais elle se vidait aussi de l'amour qu'elle pouvait éprouver pour quelqu'un, et de la douceur qui sommeillait en elle, et qui, risquait de sommeiller à jamais, si elle continuait ainsi.

- Ils ne peuvent pas penser. Ils ne peuvent pas voir. Ils sont morts.

Le ton qu'elle avait utiliser pour dire le dernier mots de sa phrase avait été dur et sec. Aussi déterminée que l'on pouvait prononcer quelques chose. Elle continua, sur le même ton, toujours aussi dur.

- Tu dis que c'est de ma faute. Et bien soit. Tu as raison. je le sais. J'ai été surprise par les humains. Je me suis sentis menacé, et mon "don" c'est allumé.. Certain dise que c'est une bénédiction d'avoir un pouvoir pareil. Et bien, qu'il le prenne. Je n'en veux pas. Le seul don ou je m'entraine, qui sers ma meute, qui fait qu'Alaska et sa famille, soit hors de danger, c'est mon talent pour l'espionnage. Que je leur dise ce que Sharka veut faire. Ses mouvements. Ses agissements.

Elle se leva. Bouleversée. Elle n'arrivait pas vraiment à "comprendre", ce que Jewel voulait qu'elle fasse. A chaque moment de bonheur, elle sentait un vide, un énorme vide dans son coeur, et la, elle comprenait. Elle se rappeler. Et la blessure était comme avant, toute ensanglanté. Alors, à quoi bon oublier. A quoi bon faire comme si elle n'existait pas? Elle plongea ses prunelle bleu nuit, dans celle doré de la protectrice.

- Qui te dis que je veux vivre... Qui te dis que je veux apprécier la vie tel qu'elle m'est venue... Jewel... Cela se voix. Cela se sent. Mais, tu ne le dira pas. Je le sais. Mais, tu sais ce que c'est de tuer. D'oter la vie de quelqu'un qu'on aime. Cela se voix. Dans tes paroles. Dans tout tes fait et geste depuis que l'on en parle. Dans tes yeux. Je ne désire plus vivre, vois tu? Mais, j'ai trouvé qu'il été plus sage, meilleur pour tous que je ne me tue pas, comme une imbécile, me retirant ainsi tous mes fardeaux. Non. J'ai décidé de survivre. Pas pour moi. Mais... Pour Alaska...

Luna lui sourit. A nouveau. Son plaisir. Mais, juste par ce qu'elle avait appris. Appris à montrer ce que les autres voulait voir. Un sourire. Un rire. Une grimace. C'était son métier. C'était son don. C'était sa volonté. De pouvoir être quelqu'un d'autre, quand sa première personnalité souffrait trop.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 115
Age : 20
Localisation : Sur le territoire des Shadows.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Protecteur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise des trois formes de l'eau.
♦ Partenaire ♦: //

MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Ven 1 Mar - 17:26

- Ils ne peuvent pas penser. Ils ne peuvent pas voir. Ils sont morts.

Le ton était cassant, la fin de phrase jetée en pleine face.

- Tu dis que c'est pas de ma faute. Et bien soit. Tu as raison. je le sais. J'ai été surprise par les humains. Je me suis sentis menacé, et mon "don" c'est allumé.. Certain dise que c'est une bénédiction d'avoir un pouvoir pareil. Et bien, qu'il le prenne. Je n'en veux pas. Le seul don ou je m'entraine, qui sers ma meute, qui fait qu'Alaska et sa famille, soit hors de danger, c'est mon talent pour l'espionnage. Que je leur dise ce que Sharka veut faire. Ses mouvements. Ses agissements. Qui te dis que je veux vivre... Qui te dis que je veux apprécier la vie tel qu'elle m'est venue... Jewel... Cela se voix. Cela se sent. Mais, tu ne le dira pas. Je le sais. Mais, tu sais ce que c'est de tuer. D'oter la vie de quelqu'un qu'on aime. Cela se voix. Dans tes paroles. Dans tout tes fait et geste depuis que l'on en parle. Dans tes yeux. Je ne désire plus vivre, vois tu? Mais, j'ai trouvé qu'il été plus sage, meilleur pour tous que je ne me tue pas, comme une imbécile, me retirant ainsi tous mes fardeaux. Non. J'ai décidé de survivre. Pas pour moi. Mais... Pour Alaska...

Les dernières phrases avaient été prononcées avec une telle profondeur.. Sans doute donnée par le regard sombre et sans vie qu’avait plongé l’espionne dans celui de Jewel. La protectrice fut profondément touchée par les derniers mots de la louves. Elle se reconnut en elle, à l’époque où Alaska l’avait retrouvée aux frontières des territoires Shadows. Elle était à moitié morte, tant physiquement que moralement. Mais Jewel avait tenu bon. Son cœur n’avait pas cessé de battre, et son esprit s’était forgé une armure de glace autour du cœur, ne la laissant vivre que pour être utile à quelque chose. Elle se reconnaissait tant, dans les paroles de l’espionne. Vivre, non. A ce stade, le terme le plus correct était Survivre. Survivre pour être utile à quelque chose, à quelqu’un. C’était tout ce qu’elle voulait. Elle aurait pu mourir, elle en aurait été heureuse, tant que cela aurait été en faveur d’Alaska.

Son cœur ne battait plus que pour subvenir à ses besoins. En fait, à cet époque elle ne se considérait plus que comme un corps habité de la vie, afin d’accomplir un destin, une destinée de protection et de loyaux services à son Alpha. Son cœur n’était plus qu’un simple organe propageant son sang chargé en nutriments et oxygène jusqu’à ses muscles. Il était dénué de sentiments. Enfin, de sentiments positifs. Car, sommeillant en elle et attendant son heure pour ressurgir, le désespoir, la souffrance était toujours là. Alimentée par sa haine envers elle-même et sa culpabilité, la douleur avait grandit dans le cœur de la jeune louve. Et pourtant, désormais, les sentiments positifs habitaient bel et bien son cœur. Et pourtant, en cet instant, sa douleur et sa haine envers elle-même étaient recouverts, surpassés, étouffés sous une nuée de sentiments positifs. Ces émotions, elle les devaient à Alaska, à Whitefang, à Kilio, Myosotis et Reiko. Elle les devaient à son quotidien, à sa meute, à sa vie. Alors, habitée par toutes ces bonnes pensées, elle s’était lancée dans un discours chargé d’émotion, sans pour autant quitter son expression neutre.

- Je ne dis pas que tu veux vivre. Je dis que tu dois vivre. Sa première phrase avait été lancée comme une vérité, comme un fait, plutôt qu’une obligation. Elle poursuivit, de sa voix nouvelle, marquée d’une compassion naissante. Tu dois vivre, par respect pour eux, qui te regardent de là haut. Et puis, tu dis qu’ils ne peuvent plus penser, plus raisonner, car ils sont morts. Certes ils ne sont plus de ce monde, mais qui te dit qu’il n’y a rien après la mort ?


En prononçant ces mots, Jewel venait d’avoir une idée en son esprit. Discrètement, sans que l’espionne s’en soit rendue compte, elle avait changé de cap. Au lieu de tourner à un certain endroit de la forêt, elle avait pris la direction de la Montagne aux Esprit. Le but n’était pas de tromper la louve jusqu’au lieu en question, car la protectrice se doutait bien que Luna se rendrait compte qu’elle ne la conduisait pas auprès d’Alaska, mais bel et bien de la faire vider son sac, qu’elle lui dise ce qui lui pesait sur le cœur, afin que la louve arctique puisse trouver de bons arguments pour la faire monter au sommet du mont. Et, une fois là haut, Jewel lui prouverait. Oui, elle lui montrerait que sa famille veille sur elle, de là où elle est. Elle lui montrerait que ce n’est pas parce qu’ils ne sont plus auprès d’elle que ses frères ne peuvent plus l’aimer. Oui, elle devait lui montrer le pouvoir de cette montagne. Pour elle, pour que son cœur puisse s’alléger.

Le silence régnait à nouveau, c’est alors que Jewel fut frappée en réentendant en son esprit les mots de son interlocutrice. Jewel... Cela se voit. Cela se sent.
Mais, tu ne le dira pas. Je le sais. Mais, tu sais ce que c'est de tuer. D'oter la vie de quelqu'un qu'on aime. Cela se voit. Dans tes paroles. Dans tout tes fait et geste depuis que l'on en parle. Dans tes yeux.
L’espionne avait vu juste. Oui, elle savait. Elle savait ce que c’était, de tuer un membre de sa propre famille. Mais, la louve blanche se posa une question. Savait-elle vraiment ce que c’était, que de tuer un être que l’on aime ? Aimait-elle encore son père, lorsque devant elle s’était formé le pic de glace sur lequel il s’était empalé ? Devant Luna, Jewel marchait, la tête basse, l’esprit empli de cette même pensée, de ce questionnement intérieur. Elle ne savait pas. Elle ne savait plus. Elle se souvenait de la peur qu’elle avait avant tout ressenti, ce jour là. Elle se souvenait de la terreur qui avait habité ses yeux, à ce même instant. Avant toute chose, elle avait eu peur. Très peur. Trop peur. C’était sans doute ce qui avait déclenché son pouvoir. Mais la peur, dans toute l’histoire, n’y était que pour très peu de chose. Car au fond, la louvette avait toujours pensé que c’était sa mère, qui habitait l’élément de l’eau. Elle lui avait transmis son pouvoir, et s’était imprégnée en ce dernier. Oui, la protectrice en avait toujours eu la conviction, sa mère, ou plutôt la volonté de la protéger de sa mère, imprégnait le liquide.

Mais la question raisonnait toujours. D’un coté, il était difficile ne cesser d’aimer son propre père. De l’autre, comment aimer l’assassin de sa famille ? Les deux questions se confrontaient en son esprit, tel un choc de titan, créant un brouhaha incessant. Ce qu’elle avait fait était involontaire, à elle aussi. Mais, si elle avait eu le choix, l’aurait-elle fait ? Aurait-elle tué son père, lorsqu’il se serait attaqué à elle ? Ou aurait-elle fuit ? Un flot de questions l’assaillaient désormais en sa conscience, toujours les mêmes, incessantes, ne voulant pas la laisser en paix. Son père l’aimait-elle ? L’aurait-il épargné ? Aurait-elle pu mener une vie normale avec sa famille, si tout ceci n’était pas arrivé ? Tout ceci relevait-il, comme elle le pensait, de l’ordre du destin ? Jewel n’en pouvait plus. Elle aurait voulu hurler, mais elle se retint. A la place, elle cria en son esprit. « CA SUFFIT ! ». Une pensée brève, mais autoritaire, chassant chacune de ses questions. Elle n’avait encore jamais révélé son histoire, et ne le ferait pas maintenant. Cependant, elle ne pouvait nier les faits.

- Oui, je sais ce que cela fait. Je sais ce que c’est de tuer un membre de sa propre famille. Cependant, est-ce que je l’aimais ? Je ne le sais pas. Mais peu importe. Désormais, tout cela n’appartient qu’au passé, et il ne faut jamais regarder derrière soi. Je préfère me consacrer à l’éducation de Kilio, Reiko et Myosotis, je préfère me consacrer à ma nouvelle vie, que j’ai dédié et dédierais toujours à Alaska.


Le silence s’installa de nouveau, avant que l’espionne ne le brise une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   Ven 1 Mar - 19:35

Lunafulgur vu étonné du changement de direction que la protectrice prit. Elle n'en dit rien. Elle déduit au bout d'un petit moment qu'elle l'emmenait à la montagne aux esprits. Elle soupira. Jewel en savait déjà trop sur elle, qui détestait se dévoiler aux autres, trouvant que c'était une faiblesse.

C'est donc ça ma nouvelle famille? Pense t-elle vraiment à ce qu'elle fait? Ou fait-elle juste ça par intérêt. Pourquoi tient-elle à ce que je reste saine d'esprit, tranquille et paisible. Est ce juste un ordre d'Alaska? Qui voulait sa tranquillité?

Elle ne le pensa pas vraiment, mais, la deuxième solution était que Jewel avait vraiment mal pour elle. Elle regarda la louve, qui possédait le même pelage qu'elle, perdu dans ses pensées. Luna se demandait si elle ne lui avait pas involontairement fait du mal. Ré-ouvert des blessures. Elle baissa à son tour la tête. Elle ne voulait pas vraiment impliquer d'autre personne dans ses propres problèmes. Mais après tout, ce n'était pas Jewel qui l'avait voulut? Qui avait fait en sorte qu'elle parle? Qu'elle se dévoile?

Elle fit un bond sur un rochet qui se dressait devant elle, et rattrape l'avance que la protectrice avait prise sur l'espionne. Luna marcha alors à ses cotés. Il ouvrit plusieurs fois sa bouche, voulant lui parler, mais les mots ne lui venait pas. Elle ne savait que dire. Au bout d'un moment, elle parla à nouveau. Elle ne parlait plus d'une voix dur, à la limite de la méchanceté comme elle avait répondu à Jewel peu de temps au paravent. Cette fois, on pouvait sentir ses essais de gentillesse.

- Je ne crois pas qu'il y est une vie après la mort.

Le silence allait s'imposer à nouveaux entre les deux louves, quand Jewel ouvrit la bouche pour protester. On ne sut jamais ce qu'elle voulut dire, Luna la coupant, et continuant son "discourt".

- Oui. Je sais fort bien ce que tu vas me dire. Mais, je n'arrive pas à y croire. Il faisait parti de moi même. Je me suis comme senti mourir. C'est ainsi.

La jeune louvette regarda le ciel, qui n'arrivait pas à dégriser. Les nuages étaient là. Ils ne partaient pas, laissant Luna comme seule. Elle allait commencer ses plaintes, se demandant pourquoi elle était toujours seule, mais la, elle la vit, Jewel. Elle sourit vraiment. C'était cette fois ci un sourire qui venait du fond du coeur. Elle n'était plus seule. Elle parle alors d'une voix sereine, comme apaisé. Elle avait quelqu'un maintenant avec elle.

- Je ne te demanderai pas ton passé. Je comprends. Je sais, comme toi tu sais. Peut-être que tu as raison après tout. Que c'est grace à eux que l'on c'est rencontré. Que se sont eux qui ont fait que j'ai utilisé mon fléau devant toi. Regarde nous. Nous cessions encore de se maudire, alors que la, on est la, toute deux à parler. Ou que l'on aille, quoi que l'on fasse, on comprendra d'ou l'on vient. Nous avons un point commun. Pas nos blancs pelage. Pas nos façon d'avoir des mystères. Mais par nos passé. Peut-être que tu ne l'aimais pas, mais, moi, je sais qu'une partie de toi ne pouvais s'empêcher de l'affectionner.

Elle prit une nouvelle inspiration décidée enfin pas à avoir des contactes avec sa meutes, mais un. Une. Une personne qui la comprendrai. Une louve qui ne la jugerai pas à tord. Une amie qui serra quoi lui dire.

Oui. Une amie.

Elle avait mit du temps à se l'avouer. Mais oui. Elle avait du temps à se l'avouer, mais oui. Jewel était une amie. Une confidente.

- Je sais. Je suis. Je comprends. Tu sais. Tu es. Tu comprends... On sait... On est .... On comprends...

Ses dernières paroles avaient été comme un murmure. Seule les oreilles de Jewel avait pu les entendre. Mais, elles étaient vrai. Ce n'était pas un mensonge. Mais une vérité. Ce qu'elle pensait. Elle fini, parlant d'une voix douce, par rapport à son habitude. Laissant ensuite la parole à la protectrice.

- Je ne me sens pas prête. Pas maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.   

Revenir en haut Aller en bas
 

UN IMPOSTEUR! ... Euh, pas vraiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Il est vraiment bouché !
» Vraiment dsl
» C'est bien toi ? C'est vraiment toi ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Power :: Spirit of Shadow :: Territoire :: La clairière épineuse-