AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le Design' d'Hiver est arrivé, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez ♥️
Bienvenue sur le Forum ♥️
N'oubliez pas de voter pour WP Wink
Un Nouvel Event est arrivé, n'hésitez pas à vous rendre dans la partie adéquate pour en savoir plus Smile
N'hésitez pas à aller lire le dernier numéro du Wolf Daily :3

Partagez | .
 

 Amber's Diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 231
Age : 20
Localisation : In your Heart.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise de la nature (Terre/Eau/Vent, ect) /!\ Très vulnérable au feu, et les éléments peuvent être vulnérables entre eux. Ex : La foudre n'a aucun effet contre la roche. Ect ect /!\
♦ Partenaire ♦: /??

MessageSujet: Amber's Diary   Lun 18 Juin - 18:59


Un grondement sourd dans sa poitrine, elle se retient de hurler, elle retient ce diable fou qui a une envie folle de sortir. Est-ce de la colère ou bien une dépression poussée à un tel point qu'elle en devient aussi sombre que la haine ?

Amber and Lucie. We are one.
This is her world, and my world. This is her feelings, and my feelings. This is her, and this is me.

Bienvenue dans notre monde, bienvenue dans nos confessions. Ici sera la voix que l'on a jamais entendu, ici sera notre plainte restée jusque là muette.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

C'est une fille assez grande et fine, aux yeux et aux cheveux bruns. Elle est hypersensible, et très contradictoire dans sa sensibilité. Elle ne pleure jamais lorsqu'elle en a vraiment besoin, car elle trouve que cela aggrave son cas. Pleurer ne lui fait pas du bien, pleurer la fait souffrir plus qu'autre chose. Elle ne pleure donc jamais réellement pour elle. Mais à coté de cela, elle est hyper-émotive dans tout ce qui est fictif, qui ne la touche pas directement. Elle est du genre à pleurer devant n'importe quoi, film, dessin animé, RP, fiction.. Cette fille là a un trait de caractère que personne ne peut ignorer, c'est le qualificatif qui lui correspond le mieux : La gentillesse à l'état pur. Elle encaisse, ne dit rien, mais elle retient. Elle a énormément souffert de part la méchanceté ultra-présente dans ce monde cruel, et en souffre encore. Des vannes affreuses, on lui en a sorti. Si bien qu'elle se dévalorise, elle ne se sent digne de personne, digne de rien. Elle est mal dans sa peau, elle craint les gens. Elle est renfermée. Alors elle se réfugie dans un endroit où elle peut se sentir forte, dans un endroit où elle trouve des gens comme elle, cet endroit ,c'est Internet. Si elle pouvait passer tout son temps sur celui-ci, elle le ferait, car c'est son monde, c'est sa bulle, c'est son oublie-soucis. Elle ne supporte pas de voir quelqu'un souffrir, elle aimerait défendre tout ceux qui se font insulter comme elle, mais la peur lui tiraille le ventre, elle aimerait hurler, elle aimerait leur fermer leur gueule, mais elle n'y parvient pas, rien ne sort, elle se contente d'encaisser, encore et toujours. Mais son armure de fer commence à céder, elle se fissure, les insultes passent au travers, et se logent dans son cœur et résonnent dans sa tête. Si bien qu'elle ne fait rien, elle se contente d'observer la personne se faire insulter, impuissante. Elle se hait, se traite de tous les noms possibles. Elle n'est qu'une idiote impuissante, elle n'est qu'une faible. Elle se contente uniquement d'aller parler à ceux qui souffrent. D'aller essayer de réconforter ceux qui ,comme elle, subissent l'idiotie et la méchanceté de certaines personnes. Elle rêve d'un monde de gentillesse, mais elle sait que c'est impossible. Elle n'en peut plus, parfois elle craque, elle voudrait hurler, mais elle se retient, pour ne pas inquiéter ses proches. Elle souffre en silence, tel une bête maltraitée.
Elle est le souffre douleur des gens, le souffre douleur de la vie.

C'est une louve longiligne, aux yeux d'ambre et à la fourrure feu, elle est le double animal de la fille aux bruns cheveux.


Dernière édition par Amber le Ven 22 Juin - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Age : 20
Localisation : In your Heart.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise de la nature (Terre/Eau/Vent, ect) /!\ Très vulnérable au feu, et les éléments peuvent être vulnérables entre eux. Ex : La foudre n'a aucun effet contre la roche. Ect ect /!\
♦ Partenaire ♦: /??

MessageSujet: Re: Amber's Diary   Mar 19 Juin - 19:39


Je courrais, courrais pour échapper à ces crocs aiguisés qui voulaient ma peau. Rien n'aurait pu m'arrêter, rien n'aurait pu m'empêcher de m'enfuir. Tout en courant, esquivant et sautant par dessus les obstacles naturels, je me mis à repenser à tout cela. Qu'est-ce que j'avais fait pour en arriver là ? J'avais ôté mon masque. Jamais je n'avais cessé de n'être qu'une comédienne, jamais je n'avais cessé d'être fausse. Je voulais enfin savoir ce que cela faisait d'être soi-même, de se moquer de l'avis des autres. Seulement je n'aurais pas du, la gentillesse n'était pas la bienvenue dans cette meute. Voyant mon caractère changer du tout au tout, ils ont essayer de me résigner à être comme eux. Mais c'était perdu d'avance, je ne l'étais pas. J'étais différente. Comme si j'étais soudainement devenue la cible à abattre de la meute. La tête à couper. J'avais couru aussi longtemps que mes jeunes pattes me le permettaient. Je m'effondrai sur moi même, secouée de sanglots. Pourquoi était-ce arrivé ? Pourquoi avait-il fallut que tout mon petit équilibre, pourtant si faux, ne bascule ? Je n'aimais pas jouer un rôle, mais c'était tout de même mieux que de devoir fuir. Je me rendis soudainement compte que j'étais trop jeune. Trop jeune pour pouvoir définitivement m'enfuir. Je mourrais de faim, ou pire, torturée par la solitude.

Les loups à ma poursuite me rejoignirent et me saisirent au cou. Jamais je n'oublierais ce commencement. Ce commencement dans la montée de la violence.

" - Alors la faiblarde, on est plus assez solide pour courir ? Voyons ce que tu as dans le ventre. Joignant le geste à la parole, l'un des deux loups m'envoya un mauvais coup de patte. Je roulais pitoyablement dans la poussière, avant de me relever, éraflée.

- Ouaip, voyons voir si t'es si gentille que ça, combien de temps tu tiendras avant d'essayer de riposter ? Aller quoi, t'as du Shadow dans le sang, tu dois avoir un coté soombre !

- Lais..Laissez moi ! Je n'suis pas comme vous ! Je ne le serais jamais ! "

Je me mis à courir en direction du terrier, espérant trouver refuge auprès de mes parents. Malheureusement, ce fut le début d'une trahison éternelle.
Ils se joignirent à la meute, et à mes frères et sœurs, me lançant toute sorte d'insultes dégradantes et blessantes. Ce fut le début de longs mois de souffrances, de longs mois de cris étouffés, de longs mois de tortures..

Les insultes fusaient chaque jour, et mon petit corps percutait violemment un tronc d'arbre, une pierre, ou une paroi de la tanière environ chaque soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Age : 20
Localisation : In your Heart.

♦ Fiche du Loup ♦
♦ Rang ♦: Chasseur
♦ Pouvoir ♦: Maitrise de la nature (Terre/Eau/Vent, ect) /!\ Très vulnérable au feu, et les éléments peuvent être vulnérables entre eux. Ex : La foudre n'a aucun effet contre la roche. Ect ect /!\
♦ Partenaire ♦: /??

MessageSujet: Re: Amber's Diary   Sam 23 Juin - 16:35


C'était un matin comme les autres, je me réveillai pleine d’égratignures, l'esprit bourdonnant de mots affreusement blessants, et me levai. Comme à mon habitude, je me dirigeai vers la rivière, l'endroit où je me sentais le plus à mon aise. C'était également là bas que je pouvais oublier mon malheur. J'y allais en trottinant, et accélérai le pas lorsque je commençai à entendre le bruit de l'eau. Une fois arrivée au bord de celle-ci, je m'allongeai, le bout des pattes immergé dans le liquide frais. Je lapai doucement l'eau de ma langue afin de m'hydrater, puis me couchai sur le flanc tout en soupirant. Combien de temps allais-je tenir ainsi, dans cette souffrance tant morale que physique permanente ? Une chose était sure, je ne tiendrais pas jusqu'à mes un an. Soudain, j'entendis un bruit provenant des buissons, je me relevai vivement, prête à m'enfuir. Car même si je savais que je n'avais aucune chance de m'en tirer, à chaque fois que je croisais un membre de ma meute, je tentais de m'enfuir. Les branchages s'agitèrent et s'écartèrent enfin, laissant apparaitre un jeune chiot. Étrangement, le jeune animal n'avait pas l'odeur d'un loup, mais en avait les airs. Qui était-il ? Il semblait bien jeune, et s'il n'était pas un loup, il ne pouvait pas appartenir à l'une des trois meutes possédants ces territoires. Mais alors d'où venait il ? Je remarquai alors qu'il portait une espèce de grosse liane autour de son cou, pourtant ce n'en était pas une, je le savais bien, mais ça en avait la forme. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Le jeune chiot semblait apeuré, avait-il peur de moi ? Je décidai de le rassurer.

" Salut ! M'écriai-je de ma voix d'enfant. Qui es tu ? Je tachais de paraître la plus amicale possible, car même si le fait qu'il ait peur de moi me surprenne, je voulais changer cela.

- Bon..bonjour.. Je.. Je ne sais pas vraiment.. Je n'ai pas de prénom.. Je viens de chez les hommes, les miens ont été massacrés car on nous prenait pour des loups.. Je fus choquée de cette révélation. Ainsi notre espèce serait menacée par ces grands bipèdes ? Il était clair qu'ils n'avaient pas une excellente réputation auprès des nôtres, mais étaient ils si cruels à ce point ?

- Oh.. Bah, je, je peux t’appeler "Copain" ? Ça te plait ? Moi je veux qu'on reste ensemble, je veux pas que tu sois tout seul ! M'étais-je écriée de ma si petite voix.

- Copain, ouaip, d'accord ! " Nous passâmes la journée entière à nous chamailler, nous amuser dans l'herbe, dans la rivière, faire diverses jeux d’acrobaties.. Le soir, si heureuse de cette découverte merveilleuse, je décidai de présenter mon meilleur ami à ma famille. Mais ce fut une grave erreur..

A peine arrivée, toute la meute se mit à toiser mon ami, qui aurait voulu, qui aurai du s'enfuir. Puis la dénuée de cœur s'avança. Elle ne m'adressa même pas la parole, et je ne pus même pas placer un mot que tout était déjà terminé. Storm bondit vivement sur le jeune chiot, commençant à le torturer de ses crocs, de ses griffes.. Elle le fit longuement souffrir, sous mon regard impuissant. Mes yeux s'emplirent de larmes, j'étais tétanisée par les cris de mon ami, par ce que ce monstre était en train de lui faire subir. Puis plus rien, une marre de sang, et le silence retombe. Je fixe le petit corps inanimé de mon ami, qui git dans une flaque de sang. Puis mes yeux se plissent, et je me retourne en hurlant toute ma haine à Storm.

" POURQUOI AVEZ VOUS TUE MON COPAIN !
- C'est comme ça. C'est tout. " Puis un rire sadique, et mes pattes qui me portent à vive allure jusqu'à l'orée de la forêt, où je laisse place à mon désespoir. Le bois s'emplit de mes cris de douleur, de mes sanglots.

Je venais de perdre mon seul, et unique ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Amber's Diary   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amber's Diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» Lucie's diary
» Otome Nadeshiko Love Diary
» Amber Ownes [Soeur d'Alex Ownes]
» [F] ▲ AMBER HEARD - better than revenge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Power :: Floodiland :: Galerie :: Ecriture :: Grotte des Âmes-